Centres de ressources

Les centres de ressources (CDR) ont pour vocation de développer les compétences et d'accompagner techniquement les acteurs pour la mise en œuvre des politiques publiques, selon un mode de travail multi-partenarial et collaboratif.

    Qu'est-ce qu'un centre de ressources ?

    Ils sont organisés autour de 3 moyens d'actions indissociables :

    • animation de réseaux d'acteurs (évaluation des besoins, organisation de journées d'échanges techniques, coordination de projets...) ;
    • accompagnement technique (conseil, formation...) ;
    • production et mise à disposition de ressources (méthodes, outils techniques et scientifiques, retours d'expériences, actualités...).

    Un centre de ressources est donc bien plus qu'un site internet. Il s'agit d'un dispositif à l'interface science-gestion s'appuyant sur un réseau d'acteurs pour le déploiement des politiques publiques de biodiversité. Il vise prioritairement les acteurs professionnels et gestionnaires de la biodiversité (services de l’État, établissements publics, collectivités, services centraux et territoriaux de l'AFB, associations, bureaux d'études, entreprises, scientifiques, etc).

    9 CDR au croisement de politiques publiques, de territoires et de milieux spécifiques

    Nouveautés

    [Journées d'échanges techniques] Haies bocagères - Liens de biodiversité dans les territoires |

    Ces 2 journées d'échanges techniques nationales autour des haies bocagères dans les territoires ont permis aux acteurs d'aborder les services rendus, leur gestion et des moyens de préservation ou restauration. Cet évènement comportait une journée en salle plénière et une seconde de visites sur le terrain.

    HydroExpo, le salon européen de l'entretien et de l'aménagement des environnements aquatiques, pour la première fois en France |

    Ce salon professionnel vise à favoriser les échanges et à promouvoir les services et matériels utiles et innovants, pour l’entretien, l’aménagement, la renaturation et la préservation de toutes les zones humides : lacs, littoraux, zones portuaires, rivières... Il s’adresse aux collectivités, aux organismes publics et privés, aux entreprises de travaux publics et d’aménagement d’espaces verts et aux opérateurs de voies navigables.

    [Webinaire] Estimer les services rendus par les couverts végétaux avec la méthode "MERCI" |

    La méthode d’estimation des restitutions par les cultures intermédiaires (Merci) permet d'évaluer l’intérêt agronomique, économique et environnemental des cultures intermédiaires. Son utilisation est particulièrement intéressante dans les territoires où existent des enjeux liés à la préservation de la qualité de l'eau. Au programme du webinaire : principe et exemples d'application de cette méthode de terrain.