Site français  Site anglais

Loup gris, une espèce en recolonisation

 

Ressources à disposition

Accès au site dédié loupfrance.fr

Indices de présence : participez !

Toute personne peut faire part d'éléments relevés sur le terrain, pour les faire analyser par les services de l'OFB de la même façon que ceux issus des agents.

Signaler des informations

Envoyer un message via le formulaire de contact sur loupfrance.fr, en prenant soin d’indiquer le lieu géographique de l’indice de présence, ainsi que vos coordonnées.

Votre demande sera transmise à un correspondant local, il pourra prendre contact avec vous afin de relever les éléments pertinents pour l’analyse et ainsi prendre en compte de façon rigoureuse vos données.

À noter : une grande partie des indices de présence peuvent facilement être confondus avec d’autres espèces plus banales (chiens, renards, etc.). En particulier, les excréments doivent être soumis à des analyses génétiques pour en déterminer l’origine avec rigueur. Leurs aspects et contenus ne sont pas suffisants pour caractériser l’espèce d’origine avec certitude.

Devenir correspondant du Réseau Loup

Sur demande : toute personne peut participer activement au suivi de l'espèce après une formation de 2 jours, selon les places disponibles.

Nouveautés

[Suivi loup] Méthode utilisée en France, nécessité de son évolution et piste à l'étude

En France et depuis 25 ans, le suivi est annuel via une combinaison d'indicateurs et de méthodes évalués par les différents audits nationaux et internationaux comme une des plus complètes et efficaces en Europe. La taille et l'étendue de la population de loups actuelle demandent des moyens logistiques, financiers et humains importants pour obtenir des indicateurs qui deviennent moins solides malgré l’ampleur des efforts déployés. Une évolution méthodologique est nécessaire.

[Hybridation loup] Un hybride de 2e génération au phénotype atypique - Drôme (26)

Ayant des traits observables atypiques, cet individu était jusqu'à présent inconnu génétiquement de la base de donnée du réseau Loup, gérée par l’Office français de la biodiversité et auparavant l'ONCFS.
Il se révèle être un hybride de 2e génération.

Bilan du suivi estival de la population de loup - été 2019 - Lettre n°11

Ce bilan recense 97 zones de présence permanente du loup dont 80 meutes, avec une poursuite du développement de l’espèce moins importante que celle constatée l’année dernière.