Site français  Site anglais

Réseau Ours brun

Le réseau Ours brun constitue un réseau d’observateurs multipartenaires d’environ 450 membres (agents de l’État, naturalistes et membres d’associations, chasseurs, accompagnateurs en montagne, bergers/éleveurs, particuliers…) déployé sur les 6 départements des Pyrénées françaises.

OursBrun_05_Pyros_2mai2011_Fos(31)_OFB
Pyros, 02/05/2011, Fos (31) (OFB, réseau Ours brun)

Cette organisation permet de recueillir des indices de présence de l’espèce sur l’ensemble de l’aire de répartition, soit plusieurs milliers de km2.

Historique

" Il reste environ 70 ours en 1954. La population se fragmente ensuite en deux noyaux : l’un à l’ouest et l’autre au centre de la chaîne pyrénéenne. À la fin des années 1980, le dernier ours disparaît du noyau central... À cette période, il apparaît inéluctable que la population d’ours est condamnée à disparaître des Pyrénées ". (Plan de Restauration et de conservation de l’ours brun 2006-2009)

Le réseau Ours brun voit le jour afin de se doter d’un outil de suivi scientifique à grande échelle de la population d’ours pyrénéenne.

OursBrun_06_Habitats_Pyrenees centrales_2012 ©  J. Sentilles ONCFS
Habitats, Pyrénées centrales, 2012 (J. Sentilles / ONCFS)

En 1983, le ministère en charge de l’écologie confie à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) le suivi et l’étude de la population d’ours bruns sur le versant français des Pyrénées. Pour ce faire, l’ONCFS créé le réseau Ours brun (ROB). Il est aujourd’hui piloté par l’équipe Ours de l’Office français de la biodiversité (OFB).

Objectifs et fonctionnement

Le suivi à large échelle d’une espèce aussi discrète que l’ours brun, présente dans des milieux difficiles d’accès, repose essentiellement sur des méthodes de suivi indirect dans le but de collecter des indices de présence (empreintes, poils, crottes, dommages, photos et vidéos automatiques …). Cette méthode assure un suivi extensif sur un large territoire tout en valorisant la compétence des personnes lors d’opérations de suivi systématique (itinéraires de prospection pédestre, caméras automatiques). L’ensemble de ces indices permet d’estimer annuellement :

  • l’aire de répartition géographique de la population et son évolution dans le temps,
  • l’effectif minimal détecté et les principaux paramètres démographiques de la population (structure en âge, sexe ratio, nombre de naissances et de mortalités),
  • la tendance démographique générale de la population (notamment l’évolution temporelle des effectifs).

Les résultats obtenus à partir de ce suivi de terrain annuel, réalisé en collaboration avec les services espagnols et andorrans, sont ainsi mis à disposition des gestionnaires de la faune sauvage et de ses habitats dans un but de conservation de l’ours brun et de ses habitats. Ils servent également de base pour la réalisation de diverses études scientifiques.

Ces données recueillies sont ensuite analysées pour mieux comprendre le fonctionnement de la population d’ours bruns à travers des analyses comportementales, d’utilisation de l’espace ou d’interactions avec les activités humaines. Ainsi, une meilleure connaissance de la population établie sur les Pyrénées permet de répondre aux enjeux qui entourent cette espèce menacée en France.

 

OursBrun_07_Carto_Itinéraires_2019
(OFB, réseau Ours brun)


Répartition des 56 itinéraires de prospection pédestre équipés de pièges à poils et pièges à empreintes, ainsi que des 59 appareils photo/vidéo automatiques dans les Pyrénées françaises en 2019.

 

OursBrun_08_Ours_Subadulte_15Septembre2020_Sentein(09)_OFB
15/09/2020, Sentein (Ariège) (OFB, réseau Ours brun)


Photo automatique d’un ours subadulte (18 mois)
Grâce à la génétique, les poils collectés sur le piège à poils permettent de connaître le sexe et la filiation de l’individu.

Organisation

OursBrun_09_Formation-reseau_OFB
(OFB et réseau Ours brun)

L’équipe Ours de l’OFB assure l’animation et la coordination scientifique et technique du ROB en définissant les méthodes relatives aux objectifs du suivi patrimonial de l’espèce. Elle forme les membres du ROB, organise et coordonne les missions de terrain, centralise, analyse et restitue les données récoltées sous différents documents scientifiques ou de vulgarisation.

Localement, un animateur est présent sur chaque département (09,31,65,64) afin d’assurer le lien au plus près des membres du réseau. De leur côté, les membres du ROB participent activement aux différentes recherches d’indices d’ours sur le terrain, et communiquent à l’équipe Ours les résultats de leurs prospections. Ils reçoivent, en retour des informations régulières au cours de l’année et un rapport annuel élaboré en collaboration avec les services espagnols et andorran qui œuvrent de façon similaire sur la partie sud des Pyrénées.

Formation des nouveaux membres du réseau aux techniques de relevé d'empreintes.

Acteurs

OFB, ONF, PNP, FDC, IPHB, FIEP, Sepanso, RNC, DDT(M), Adet, ANC, Altair, Neo, ANA, ASPP65, Ferus, Parc’ours, Medio Ambiente Navarra, Medio Natural Aragon, Generalitat de Catalunya, Medi Ambient Andorra, Conselh Generau Aran, accompagnateurs en montagne, particuliers... 

Contacts

  • Coordinateur du réseau et animation locale de l’Ariège Est, Pyrénées-Orientales et Aude : Pierre-Luigi Lemaitre - pierre-luigi.lemaitre (a) ofb.gouv.fr
  • Animateur local des Pyrénées-Atlantiques : Dominique Bibal - dbibal (a) chasseurdefrance.com
  • Animateur local des Hautes-Pyrénées : Regis Desbarax - regis.desbarax (a) ofb.gouv.fr
  • Animateur local de la Haute-Garonne : Geoffrey Darmani - geoffrey (a) chasseurs31.fr
  • Animateur local de l’Ariège Ouest (Couserans) : Philippe Labal - philippe.labal (a) onf.fr
  • Etudes & Recherche et activités cynophiles : Jérôme Sentilles - jerome.sentilles (a) ofb.gouv.fr

OFB - Réseau Ours brun - Equipe Ours : Impasse de La Chapelle, 31800 Villeneuve de Rivière
Tél. : 05 62 00 81 08 - stgaudens (a) ofb.gouv.fr

Publications du réseau

L'Écho des tanières | Lettre d'information du réseau Ours brun | août 2020

Lettre d'information à destination des membres du réseau Ours brun, l’Écho des tanières synthétise, en cours de saison, les relevés de terrain effectués par le réseau : itinéraires de prospection, suivi d’appareils-photo et vidéo automatiques. Il résume également des faits marquants concernant le suivi de l’espèce dans les Pyrénées.

 EchoTanieres-51_2020-janv-aout.png