Site français  Site anglais

Réseau Bécassines

Le réseau Bécassines a pour but de récolter des informations utiles à la gestion des populations de Bécassines des marais et de Bécassines sourdes qui migrent ou hivernent en France.

Espèces suivies

La Bécassine des marais et la Bécassine sourde, espèces migratrices, sont présentes en France de fin juillet à début-mai. La chasse de ces espèces est autorisée dans l’Hexagone.
En France, quelques couples de Bécassines des marais nichent encore, à la limite de l’aire de reproduction (moins de 100 couples, principalement dans le Doubs et le Massif Central) mais la très large majorité des effectifs se reproduisent en Europe de l’Est et du Nord, jusqu’en Russie.

Les bécassines sont inféodées aux zones humides, habitats parmi les plus menacés en Europe. Le suivi de leurs populations s’avère donc indispensable pour surveiller leur état de conservation dans ce contexte écologique difficile.
 

Image
Bécassines des marais (Fabrice Conort, OFB)
Image
Bécassine sourde (Patrice Lavoué, OFB)

Objectifs

Objectif premier : estimer les paramètres démographiques des populations, par des opérations de captures et de baguage

Le taux de survie et le succès reproducteur (via l’âge-ratio) sont notamment des paramètres clés, essentiels pour statuer sur l’état de conservation des espèces.
Le Réseau s’intéresse également aux tendances démographiques des effectifs migrateurs et hivernants en France, et participe aux enquêtes d’évaluation des effectifs nicheurs et de leur répartition. Par ailleurs, l’analyse des prélèvements à la chasse renseigne sur la chronologie de la migration postnuptiale.

Étudier la migration des Bécassines des marais séjournant en France grâce aux avancées technologiques

Depuis 2017, l’OFB et le CICB s’intéressent plus précisément à l’origine géographique et la phénologie de la migration des Bécassines des marais séjournant en France. Une telle étude est possible grâce aux progrès technologiques qui permettent maintenant d’équiper des oiseaux aussi légers avec des balises GPS. les objectifs sont :

  1. d’identifier plus finement les zones de reproduction principales de ces individus et donc les régions d’Europe où il faudrait développer ou intensifier le suivi des effectifs nicheurs pour mieux gérer les populations séjournant en France ;
  2. d’en apprendre davantage sur la migration des Bécassines des marais : dates de départ, durée du voyage, parcours migratoire, sites de haltes, mais aussi de savoir quels facteurs peuvent influencer le déroulement de leur migration.

Organisation des activités

Le Réseau bécassines dispose de territoires d’études dans une cinquantaine de départements, principalement côtiers mais aussi à l’intérieur des terres comme dans le Massif Central où les Bécassines sourdes représentent une part importante des captures.

Le baguage des bécassines

Il se déroule de fin juillet à fin avril et mobilise près de 150 bagueurs spécialement formés à la capture et à la reconnaissance des sexes et âges de ces espèces.
Près de 2000 bécassines sont ainsi baguées chaque saison ; 80 % d’entre elles sont des Bécassines des marais. L’analyse des reprises et contrôles de bagues permet d’estimer le taux de survie des individus et d’apporter des connaissances sur les déplacements des oiseaux.

L’analyse des plumages

Récoltés à partir des prélèvements à la chasse des bécassines, cette analyse renseigne sur la structure d’âge de la population chassée (indicateur du succès annuel de reproduction).

Historique et organisation du réseau

Le réseau Bécassines a été créé en 2006 sous forme partenariale entre l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS, désormais au sein de l'Office français de la biodiversité - OFB), la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et les Fédérations départementales des chasseurs (FDC). Le Club international des chasseurs de bécassines (CICB) a été a intégré en 2013.

Le réseau Bécassines est aujourd’hui un réseau multi-partenarial composé de 150 bagueurs spécialistes. Ces correspondants sont soit des professionnels de l’OFB, de FDC, de gestionnaires d’espaces naturels, de bagueurs bénévoles ou généralistes du Centre de recherche sur la biologie des populations d'oiseaux (CRBPO).
Des stages de formation annuels permettent d’intégrer des nouveaux correspondants au réseau Bécassines.

Le but est de récolter des informations utiles à la gestion des populations de Bécassines des marais et de Bécassines sourdes qui migrent ou hivernent en France. L’activité première est la capture des oiseaux afin de les baguer, déterminer leur âge et sexe.
Un partenariat avec le CICB et quelques fédérations départementales des chasseurs élargit le champ des études à l’analyse de plumages récoltés par les chasseurs et au suivi des prélèvements sur des territoires de référence.

Contact

E-mail : reseau.becassines (a) ofb.gouv.fr

Office français de la biodiversité - Réseau Bécassines
405, Route de Prissé la Charrière, 79360 Villiers en Bois
Tél : 05.49.09.68.80

Ressources

Projet

    Étude de la migration prénuptiale des Bécassines des marais - Projet Balise | Page éditoriale

    Depuis 2017, le projet Balise a pour objectifs l’identification des zones de reproduction des Bécassines des marais hivernant en France et l’étude du déroulement de leurs migrations. Ce projet est mis en oeuvre par l’Office français de la biodiversité - OFB (et auparavant l'Office national de la chasse et de la faune sauvage - ONCFS) et le Club international des chasseurs de bécassines - CICB.

    Becassines-marais-Balise
    Nouveautés

    Bécassines infos - n° 18 - Saison 2020/2021 |

    Même si la saison de capture 2020-2021 a été marquée par la situation sanitaire, elle s'est conclue par un record : plus de 3 200 bécassines sont passées entre les mains des 150 bagueurs spécialistes du réseau bécassines.

    [Migration en cours] Suivez chaque semaine le voyage remarquable des bécassines ! |

    Comme chaque début de printemps depuis 2017, dans le cadre d’une étude menée par l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Club international des chasseurs de bécassines (CICB), des bécassines des marais viennent d’être équipées de balises GPS/Argos. L’objectif de ce projet est d’étudier la migration prénuptiale de l'espèce et d’identifier ses zones de nidification.

    Bécassines infos - n° 17 - Saison 2019/2020 |

    La saison 2019-2020 fut particulière pour différentes raisons : organisation, contexte sanitaire, météo... Au sommaire : édito, conditions d'accueil, saison de baguage, reprises des bagues, mortalité en capture, balises GPS/Argos - session 2020, contrôle d'une balise, vie du réseau, annexes - tableau des reprises.