Site français  Site anglais

Arasement du seuil du pont Paillard sur un bras secondaire de l'Aume

Données du document
Rédaction
01/11/2012
Auteur(s)
OFB
Début du projet
Fin du projet
Structure(s) porteuse(s)
Syndicat intercommunal d'aménagement hydraulique du bassin Aume-Couture
Contact(s)
Julien Blancant
siahbac@orange.fr
Périmètre du document
Pays
France
Régions
Nouvelle Aquitaine
Bassin versant
Adour-Garonne
Milieux
Milieux aquatiques continentaux
Groupes d'espèces
Poissons
Cadre réglementaire
Directive cadre sur l'eau (DCE)
resume_rex

Les seuils présents sur le linéaire induisent une fragmentation du cours d'eau. Le cours d’eau est envasé, encaissé et eutrophisé. Les écoulements et le substrat sont très homogènes. le syndicat a souhaité expérimenter l’enlèvement des madriers sur le seuil de pont Paillard. Afin d'éviter une érosion régressive, la structure en béton du seuil est maintenue. Les mesures topographiques réalisées en 2009 ont montré que le profil en long du lit semble stabilisé sur ce tronçon. Aucune érosion régressive n’est constatée. Cette problématique, sensible auprès des agriculteurs, n’a pas fait l’unanimité, c’est pourquoi les radiers en béton ont été conservés, permettant la réversibilité de l’opération. Le bilan s’avère finalement positif puisque le SIAC et les agriculteurs n’ont constaté aucune modification du rendement des cultures à proximité de la zone d’influence de l’ancienne retenue.

 

Image
Éléments détaillés du retour d'expérience
Un suivi a t'il été réalisé ?
Non
Suivi
Aucun suivi réalisé