qualité de l'eau

Effacement d’un plan d’eau de loisirs sur la Zinsel du Sud (Bas-Rhin) | Retour d'expérience

Dans le Bas-Rhin, l’étang de loisirs créé sur la Zinsel du Sud en 1976 est envasé de façon continue, malgré des curages répétés. Cet envasement accélère le développement de la végétation, entraine un réchauffement de l’eau du cours d’eau à l’aval et fait obstacle à la libre circulation des poissons. Suite à la crue de 1998, le  mauvais fonctionnement de l’ouvrage de retenue  est dénoncé.

L’effacement du plan d’eau a été réalisé par le syndicat d’aménagement du bassin de la Haute Zorn. Il est décidé de maintenir les vannes de l’ouvrage et de conserver en position ouverte la digue de l’étang. Le cours d’eau a retrouvé sa morphologie d’origine, des zones humides sont réapparues dans l’ancienne zone de retenue. La faune aquatique, notamment la truite, a recolonisé le milieu. Les abords du site sont aujourd’hui un lieu de promenade.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement d’un chapelet de cinq étangs sur le ruisseau du Val des Choues (Côte-d’Or) | Retour d'expérience

Afin de restaurer les habitats et la continuité écologique du cours d’eau, l’effacement du chapelet d'étangs a été réalisé par l’Office National des Forêts dans le cadre du programme Life Nature "Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée". La vidange et l’ouverture des digues ont été réalisées en deux temps courant 2006. Cette action a fait l’objet d’un suivi scientifique dès 2005 sur les peuplements mais aussi sur la morphologie du cours d’eau.

Le bilan écologique cinq ans après les travaux d’effacement est positif : retour d’une sinuosité du lit mineur, diminution des températures moyennes en aval, réinstallation et stabilisation des espèces piscicoles inféodées à ce type de milieu (lamproie, truite...), recolonisation de l’écrevisse à pieds blancs sur 3,5 km en amont de la zone restaurée...

Logo CDR Cours d'eau

Effacement de l’ouvrage du Moulin de la Leuleune et restauration hydromorphologique sur la Hem | Retour d'expérience

La Hem est une rivière de première catégorie piscicole (truite de mer, saumon), classé en liste 1 et 2 du L- 214. le seuil du moulin de la Leuleune d'une hauteur de chute de 1,80 m et sans usage, racheté par l'agence de l'eau, perturbait la migration des espèces piscicoles. Le seuil effacé et le reméandrage du lit ont permis de restaurer la continuité écologique et de lutter contre les inondations, comme observé suite à la crue quinquennale. Les riverains sceptiques au départ se sont finalement rendus compte que cette démarche pouvait avoir un impact positif sur les inondations.

Les suivis écologiques réalisés montrent le retour immédiat  de la truite de mer et du saumon  grâce aux habitats restaurés dans l'ancienne zone de retenue et l'extension du front de colonisation de ces poissons migrateurs . Ce site fait l'objet d'un suivi scientifique minimal pour lequel plusieurs compartiments (biologiques, physiques) sont suivis de manière régulière jusqu'en 2023.

Sur cet axe, de nombreux autres ouvrages ont fait l’objet de travaux de restauration de la continuité écologique. Au total, 23 km de cours d’eau ont été restaurés et les migrateurs, dont notamment les lamproies, colonisent aujourd’hui l’ensemble du linéaire jusqu’à l’aval du gué d’Audenfort qui constituait jusqu'à début 2021 la limite du front de colonisation.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement du vannage du Moulin Neuf à Saint Germain sur Ille | Retour d'expérience

Identifié comme obstacle majeur à la continuité écologique et site à fort potentiel écologique , le seuil du moulin neuf sur l'Ille a fait l'objet de travaux d'effacement. Une seconde phase de travaux a permis de diversifier la morphologie du lit sur 1500 m en amont et d'améliorer l'aspect paysager de la zone fréquentée par les promeneurs.  Le rétablissement de la libre circulation piscicole sur 17 km et la diversification des habitats sont à l'origine d'une amélioration de la faune et la flore, visible déjà pour certaines espèces, et qui sera confirmée pour les peuplements piscicoles par les suivis écologiques prévus .

Devenu site vitrine pour le territoire, ce projet  est considéré comme une réussite grâce à la concertation, l’implication des différents acteurs tout au long de l’opération, et à la prise en compte des activités de pêche et kayak.  Un travail continu et à l'échelle du bassin versant mené par le syndicat de mixte est prévu, notamment pour améliorer la qualité chimique de l'eau qui constitue encore un facteur limitant l'atteinte du bon état.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement et installation de rampes sur les seuils du centre-ville de Taninges sur le Foron | Retour d'expérience

Les effacements et installations de rampes sur les seuils, dégradés et susceptibles de nuire à la sécurité des riverains, en centre ville de Taninges ont permi d'assurer la stabilité des infrastructures à proximité et de restaurer la libre circulation des truites et la continuité sédimentaire sur le Foron. L’effacement d’un des seuils a permis de réduire localement les risques de débordement en cas de grosses crues au niveau de l’ouvrage.  Par ailleurs une autorisation a été demandée à l’architecte des bâtiments de France pour la validation du projet, un des seuils étant dans le périmètre de monument historique. 

Cette opération multi thématique aux enjeux de sécurité, d’inondation, de continuités piscicole et sédimentaire a su séduire les élus, les riverains et les différents acteurs du projet. La concertation a été réussie sans grande opposition. Cette opération s’est réalisée en respectant les attentes de chacun.

Logo CDR Cours d'eau

[Webinaire] Concevoir des systèmes de culture favorables à une eau de qualité avec les agriculteurs | Evénement |

Ce webinaire est dédié aux ateliers de conception de systèmes de culture répondant aux enjeux de préservation de la qualité de l'eau, à travers la présentation de la méthode et d'exemples concrets.

Ateliers de conception

Conduire un diagnostic « micropolluants » sur un territoire urbain - Retour d’expérience méthodologique du dispositif national « lutte contre les micropolluants des eaux urbaines » | Comprendre pour agir | février 2022

Cet ouvrage porte sur la mise en œuvre du diagnostic de l’émission et de la présence de micropolluants dans les eaux urbaines (réseau d’assainissement et eaux pluviales) et propose des pistes d’actions de réduction. Il tire des enseignements de 13 projets territoriaux et s’adresse à tous les acteurs des territoires.

CPA2022_Diagnostic-micropolluants_couv

Renaturation du Breuil à Langeais dans l'Indre et Loire | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'aménagement du jardin de l'office du tourisme de Langeais porté par la Communauté de Communes Touraine nord-ouest, la commune de Langeais et le SIETABR ont souhaité contribuer à la mise en valeur paysagère du site en fixant un atterrissement naturellement formé par la rivière Breuil.  Cet aménagement, en plus d'améliorer  l'aspect paysager,  a permis de : diversifier les habitats aquatiques, améliorer l'écoulement des eaux à l'étiage et favoriser le décloisonnement de la rivière.

 

Logo CDR Cours d'eau

Restauration de la continuité dans le bassin versant du Célé | Retour d'expérience

Les travaux ont consisté à la mise en place d'une passe à poissons sur le seuil de la station d'eau potable de Martory sur la Ressègue pour rétablir la continuité picicole sur ce tronçon. Ce seuil permet l'alimentation en eau potable des communes de Saint-Constant et Saint-Etienne-de-Maurs. Pour permettre le pompage de l’eau, une vanne a  été installée, en remplacement de l’ancien seuil, sa fermeture permet de retenir l’eau en amont au droit du puits de captage ; l’ouverture de cette vanne mobile permet à l’inverse d’évacuer les sédiments s’accumulant dans la retenue. Enfin, les travaux ont permis de respecter le débit réservé en aval du captage. En parallèle, des travaux ont été menés sur la ripisylve et sur les "points d'abreuvement".

 

Logo CDR Cours d'eau

Suppression d'ouvrages sur la Moselotte | Retour d'expérience

La Moselotte est un affluent de la moselle. C'est un cours d'eau de montagne avec un fort potentiel écologique cependant celui-ci est impacté par de nombreux barrages qui étaient originellement liés à l'irrigation des prairies et au développement de l'hydroéléctricité. Trois seuils sans usages perturbaient le linéaire sur 6km  notamment à l'origine de zones de remous. Ces trois ouvrages dépourvus d'usages ont été supprimé. En plus des effacements, des mesures compensatoires ont été mises en place sur les berges dans l'objectif de répondre aux attentes de la trame verte. Ce projet a permis de concilier les usages locaux et les attentes de chacun avec la restauration de la continuité écologique. Un suivi scientifique minimal est mis en place dans le cadre du réseau de sites de démonstration. Des effets positifs sur la continuité piscicole ont déjà été observés.

Logo CDR Cours d'eau