cadre de vie et loisir

Effacement d’un plan d’eau de loisirs sur la Zinsel du Sud (Bas-Rhin) | Retour d'expérience

Dans le Bas-Rhin, l’étang de loisirs créé sur la Zinsel du Sud en 1976 est envasé de façon continue, malgré des curages répétés. Cet envasement accélère le développement de la végétation, entraine un réchauffement de l’eau du cours d’eau à l’aval et fait obstacle à la libre circulation des poissons. Suite à la crue de 1998, le  mauvais fonctionnement de l’ouvrage de retenue  est dénoncé.

L’effacement du plan d’eau a été réalisé par le syndicat d’aménagement du bassin de la Haute Zorn. Il est décidé de maintenir les vannes de l’ouvrage et de conserver en position ouverte la digue de l’étang. Le cours d’eau a retrouvé sa morphologie d’origine, des zones humides sont réapparues dans l’ancienne zone de retenue. La faune aquatique, notamment la truite, a recolonisé le milieu. Les abords du site sont aujourd’hui un lieu de promenade.

Logo CDR Cours d'eau

Remise du Croult dans son lit d’origine au niveau du quartier du Vignois à Gonesse | Retour d'expérience

Le Croult,  prisonnier de son lit bétonné entraînait une forte augmentation du niveau d’eau en période d’orage pouvant aller de 20 cm à 2 mètres sur une échelle de temps très courte. Le programme d’actions de réduction du risque d’inondation entrepris par le Syndicat Mixte pour l’aménagement des vallées du Croult et du petit Rosne (SIAH) intègre rapidement les enjeux écologiques et paysagers pour construire un projet multithématique de grande envergure.

Le projet sur 12 hectares de remise du cours d’eau dans son talweg d’origine a permis la création d'une zone d'expansion des crues de 55 000 m3, la reconquête du milieu par la faune et flore,  la revalorisation paysagère et du cadre de vie des habitants et le développement du réseau trame verte et bleue. Le travail de concertation s’est avéré bénéfique et a permis de sensibiliser les riverains aux problématiques environnementales.Les riverains peuvent jouir de cet espace grâce à l’installation de ponton, de chemins pour les piétons et de pistes cyclables.

Le syndicat a lancé des formations sur la gestion de tels espaces à l’attention des services communaux des espaces verts, des associations environnementales et/ou de riverains, d’élus, et de médiateurs de la ville. Des classes vertes et bleues ont aussi été organisées sur site.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement du vannage du Moulin Neuf à Saint Germain sur Ille | Retour d'expérience

Identifié comme obstacle majeur à la continuité écologique et site à fort potentiel écologique , le seuil du moulin neuf sur l'Ille a fait l'objet de travaux d'effacement. Une seconde phase de travaux a permis de diversifier la morphologie du lit sur 1500 m en amont et d'améliorer l'aspect paysager de la zone fréquentée par les promeneurs.  Le rétablissement de la libre circulation piscicole sur 17 km et la diversification des habitats sont à l'origine d'une amélioration de la faune et la flore, visible déjà pour certaines espèces, et qui sera confirmée pour les peuplements piscicoles par les suivis écologiques prévus .

Devenu site vitrine pour le territoire, ce projet  est considéré comme une réussite grâce à la concertation, l’implication des différents acteurs tout au long de l’opération, et à la prise en compte des activités de pêche et kayak.  Un travail continu et à l'échelle du bassin versant mené par le syndicat de mixte est prévu, notamment pour améliorer la qualité chimique de l'eau qui constitue encore un facteur limitant l'atteinte du bon état.

Logo CDR Cours d'eau

Démolition totale de l’usine Yoplait, effacement et remise à ciel ouvert du Matz sur la commune de Ressons-sur-Matz | Retour d'expérience

La rivière du Matz qui a été fortement artificialisée bénéficie d’un programme ambitieux d'éco quartier couplé avec la restauration de la continuité écologique et la reconnexion de la zone d'expansion des crues. Le projet sur le site de Yoplait se démarque par le niveau de son linéaire et par la particularité de son passé industriel aujourd’hui totalement effacé au profit d’une rivière vivante et visible.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement partiel du seuil du moulin des templiers sur le Cousin | Retour d'expérience

Le moulin des Templiers situé sur le Cousin, partiellement franchissable par les poissons et reconverti en hôtel, était fréquemment inondé.  Intégré au programme européen « life continuité écologique, gestion de bassin versant et faunes patrimoniales associées" dont l'objectif est de préserver les populations de moules perlières, ce moulin a fait l'objet d'un effacement partiel.

Cette opération a permis au cours d’eau de retrouver un faciès d’écoulement diversifié grâce à la suppression du plan d’eau et la mise en place de blocs issus du seuil démantelé. Cette diversification a été favorable à la Truite fario dont les résultats du suivi piscicole ont révélé son retour à l’amont du seuil du Moulin des Templiers. De plus ces travaux ont permis une réduction du risque d'inondation.

La dimension patrimoniale du site a été conciliée grâce au maintien du bief et l’ancienne roue. Le nouveau site c’est, selon les visiteurs, très bien intégré dans le paysage.Le propriétaire a pu valoriser cette opération auprès des clients de son hôtel et en particulier auprès des pêcheurs.

Logo CDR Cours d'eau

Une cinquantaine d’effacements et installations de dispositifs de franchissement sur le bassin versant de l’Yzeron | Retour d'expérience

Une cinquantaine d’ouvrages ont été supprimés ou aménagés d’un dispositif de franchissement piscicole sur la rivière Yzeron, et ses affluents.

Les résultats du suivi génétique a mis en évidence des mouvements migratoires entre les sites décloisonnés notamment sur le cours principal de l’Yzeron, le ruisseau de Charbonnières, le Ratier et la Milonière. Avant travaux, les populations étaient isolées avec un taux
important de consanguinité et donc une faible diversité génétique.

Les pêcheurs qui étaient initialement réticents sur les arasements de seuils ont très rapidement été conquis par le projet au regard des résultats positifs des pêches électriques tant sur les aspects quantitatifs que qualitatifs.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un canal de contournement au moulin du Cirque sur le Leff | Retour d'expérience

Le moulin du Cirque, situé sur  le Leff dans la commune de Lanleff, a été classé comme prioritaire d’un point de vue de la continuité piscicole. Le déversoir constitue un véritable point bloquant à l’aval et a des impacts conséquents sur la ligne d’eau et la migration des espèces piscicoles. Il était le lieu où les gens pouvaient venir voir sauter les saumons bloqués au pied en attendant les premières crues l’hiver. Après des échanges avec la propriétaire, le choix s’est orienté vers une passe multi-espèces de type rivière de contournement. Parallèlement le propriétaire riverain, en faveur de la préservation du patrimoine, a donné son accord pour la réalisation du bras de contournement via sa propriété qui jouxtait l’ancrage du déversoir.

logo cdr

Installation d’un dispositif de franchissement au moulin de Cornillas sur la Barguelonne | Retour d'expérience

Le seuil du moulin était sans usage. Le site a un intérêt patrimonial et esthétique important et très fréquenté par les promeneurs qui viennent  pique-niquer aux abords du moulin. Les élus ne souhaitaient pas que le seuil soit effacé. Finalement, l’aspect visuel du dispositif de franchissement piscicole est très populaire auprès des riverains qui apprécient notamment l’aspect esthétique rendu par les petites cascades de la rampe.
Pendant les travaux, de nombreux arbres avaient été coupés, ce qui inquiétait les promeneurs. Depuis, la végétation a repoussé laissant place à un espace au vert très apprécié. Résultat positif en ce qui concerne la remontée de l'anguille.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil de la prise d’eau de Lestreuz sur le Léguer | Retour d'expérience

L’ouvrage de Lestreuz comporte une prise d’eau et représente le premier ouvrage sur le Léguer depuis l’estuaire. Cet ouvrage fait obstacle à la continuité écologique notamment lors des faibles marnages pour l’anguille. Le site est fréquenté pour les activités nautiques comme le canoë-kayak, la pratique peut s’avérer dangereuse lors de basses eaux au droit de l’ouvrage. Le choix s’est orienté sur la réalisation d’une échancrure et l’installation d’un dispositif de franchissement pour améliorer la continuité piscicole. Celui-ci permet également de maintenir des débits suffisants pour assurer le prélèvement pour l’usage AEP. La nouvelle prise d’eau pour le captage d’eau potable est très efficace, elle peut être stoppée à tout moment en cas de pollution. L’usage d’eau potable a également pu être facilité, les débits sont suffisants pour permettre le prélèvement directement dans le Léguer. Ainsi, la mise aux normes de la pompe n’a pas nécessité de coût qui aurait été élevé avec la mise en place d’un pompage souterrain.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil du pont de la commune d’Aire-sur-l’Adour sur l’Adour | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'étude  sur la continuité écologique des ouvrages du département des Landes, le seuil d'Air sur l'Adour est considéré prioritaire pour restaurer la circulation piscicole. La solution d'aménagement de l'ouvrage a été choisie par l'Instution Adour car compatible avec la pérennité des fondations du pont situé en amont.   Le maître d’ouvrage a privilégié un dispositif rustique pour conserver un aspect paysager et patrimonial plus attractif.   La passe à poissons est fonctionnelle, le projet est une réussite pour le franchissement piscicole au droit de cet ouvrage. L’association locale de canoë-kayak a par ailleurs approuvé la passe à canoë.

 

Logo CDR Cours d'eau