Site français  Site anglais

Qu'est-ce qu'une zone tampon et comment les utiliser ?

Ce dossier est consacré aux connaissances aujourd’hui disponibles en matière d’intégration des zones tampons dans la gestion des bassins versants, dans un objectif de protection des milieux aquatiques. Il donne les clés de compréhension des enjeux et processus à l’origine de la contamination des ressources en eau par les pollutions diffuses et promeut les dispositifs tampons comme moyen d’action et d’atténuation des risques.

    Zones tampons : définition et typologie | Page éditoriale

    Employées pour intercepter et atténuer les transferts de contaminants d’origine agricole vers les milieux aquatiques, les zones tampons peuvent prendre des formes multiples. L'enjeu : bien comprendre les processus en jeu pour déterminer le ou les types(s) de dispositif(s) les mieux adapté(s) à chaque contexte.

    Fonctionnement d'une zone tampon | Page éditoriale

    Le rôle d’une zone tampon est avant tout d’intercepter les flux hydriques chargés de contaminants avant qu’ils n’atteignent les milieux aquatiques récepteurs. On parle d’atténuation hydrique. L’aptitude d’une zone tampon à intercepter et atténuer un type de transfert donné dépend d’un certain nombre de facteurs : positionnement, conception, dimensionnement, état hydrique du sol selon la saison, bon entretien… L'efficacité des zones tampons selon le type de contaminants et les processus en jeu sont ici détaillés.

    Mettre en place une zone tampon | Page éditoriale

    L’implantation d’une zone tampon et plus généralement l’aménagement d’un bassin versant dans un but de protection des ressources en eaux vis-à-vis des pollutions diffuses requiert de réaliser un certain nombre d’études préalables et de diagnostics. Selon l’objectif recherché, ces études visent à déterminer où et comment positionner au mieux les différents dispositifs pour garantir leur efficacité.

    logo Irstea

    Groupe de travail Zones tampons

    Ce travail de synthèse sur les zones tampons et certaines ressources ont été réalisés dans le cadre du GT Zones Tampons, groupe technique à l’interface entre sciences et gestion, co-animé par Irstea et l’Onema/AFB et composé de nombreux partenaires : AREAS,  Université de Lorraine, INRA, Chambre régionale d’agriculture du Grand-Est, Chambre d’agriculture du Gard, Arvalis, Agence de l’eau Rhin-Meuse, Eau de Paris, ASTEE, Seine et Marne, UIPP, ENGEES, SIAEP du Houlme.