cours d'eau de tête de bassin versant

Effacement de 4 seuils sur la Tardoire | Retour d'expérience

Les travaux d’effacement de 2 seuils d’anciennes forges et de 2 seuils d'anciens moulins devenus sans usages, menés par le SYMBA Bandiat-Tardoire dans le parc naturel du Périgord Limousin en Haute Vienne, ont conduit au rétablissement de 30 km de continuité écologique et à l’amélioration de la morphologie et des fonctionnalités de la Rivière et d'un de ses affluents. Ces interventions cumulées, situées en tête de bassin d’un cours d’eau classé en liste 1 et 2, visent  à rétablir des habitats aquatiques diversifiés et la qualité de l’eau en agissant sur la température et la dilution, ainsi que sur la circulation des sédiments. On observe déjà la présence de nombreuses anguilles, lamproies de planer, truites … qui pourront  y trouver de nouvelles zones refuges. 
L’abandon de certains ouvrages, ainsi que les compromis trouvés en concertation avec les propriétaires pour maintenir les éléments de valeur patrimoniale liés aux activités métallurgiques et meunières multiséculaires, ont rendu possible ces travaux. Ainsi, après des fouilles archéologiques rendues nécessaires sur certains des sites, les seuils ont pu être arrasés, et les matériaux pour partie réutilisés dans la rivière. Certains canaux ont été conservés pour des raisons notamment paysagères. 
Ce projet, soutenu par European Rivers network, a été financé à 100% dans le cadre du programme européen « Open Rivers ». 

avant après tardoire