Site français  Site anglais

mise en conformité

Effacement partiel du seuil en aval du moulin Rabaud | Retour d'expérience

Le site du moulin Rabaud est constitué de deux seuils. Le seuil situé à l'amont a été effacé tandis que le seuil situé à l'aval a été  effacé partiellement. Le morceau de seuil conservé permet ainsi de garder une trace du patrimoine bâti. Le fonctionnement du cours d'eau est amélioré sur ce tronçon. Sa capacité d'auto curage est renforcée et le lit décolmaté. En revanche, en période de basses eaux le franchissement reste compliqué dû à une chute d'eau "naturelle" causée par l'affleurement du socle granitique.

 

Logo CDR Cours d'eau

Abaissement du clapet et aménagement de radiers sur la Clouère au moulin d'Azac | Retour d'expérience

Le propriétaire du moulin a souhaité maintenir l'arrivée d'eau vers son moulin sans usage aujourd'hui. Ainsi, il a été décidé d'abaisser le clapet et de maintenir le niveau d'eau en fragmentant la hauteur de chute par l'aménagement de quatre radiers successifs à l'aval immédiat (zone peu profonde). Les travaux ont permis de restaurer la continuité piscicole et les niveaux d'eau sont maintenus.

Logo CDR Cours d'eau

Aménagement d'un moulin en faveur de la continuité écologique et de la prévention des inondations sur la commune de Condat-Sur-Vienne | Retour d'expérience

Le site impactait la continuité écologique et était soumis à des inondations. Le propriétaire n'utilisant plus la force motrice de l'eau a choisi la solution optimale pour rétablir la continuité écologique : l'effacement de l'ouvrage et le comblement du bief. Plusieurs bénéfices ont pu être tirés de ces travaux notamment une revalorisation de l'aspect paysager.

Logo CDR Cours d'eau

Des travaux "continuité" et "rivière" dans le Cantal | Retour d'expérience

Les travaux ont consisté à la mise en place d'une passe à poissons sur le seuil de la station d'eau potable de Martory sur la Ressègue pour rétablir la continuité picicole sur ce tronçon. Ce seuil permet l'alimentation en eau potable des communes de Saint-Constant et Saint-Etienne-de-Maurs. Pour permettre le pompage de l’eau, une vanne a  été installée, en remplacement de l’ancien seuil, sa fermeture permet de retenir l’eau en amont au droit du puits de captage ; l’ouverture de cette vanne mobile permet à l’inverse d’évacuer les sédiments s’accumulant dans la retenue. Enfin, les travaux ont permis de respecter le débit réservé en aval du captage. En parallèle, des travaux ont été menés sur la ripisylve et sur les "points d'abreuvement".

 

Logo CDR Cours d'eau

La restauration de la Dhuys: l'ancien moulin de Ragrenet | Retour d'expérience

En raison du fort potentiel de zones de frayères pour les salmonidés, des travaux pour supprimer le seuil du moulin du Ragrenet qui était sans usage ont été entrepris. Les travaux se sont déroulés en deux phases. La première phase a consisté en la suppression de seuil et la seconde phase en a la restauration du site. 

Logo CDR Cours d'eau

Retour dans son talweg d'origine et restauration de la continuité écologique de la Coignardière | Retour d'expérience

Trois ouvrages sur la Coignardière constituent des blocage à la continuité écologique. L'opération choisie consiste en la remise du cours d'eau dans son talweg d'origine. Les aménagements réalisés rétablissent totalement la continuité écologique de la Coignardière sur 1 km. Ils aboutissent également, grâce à la remise en fond de talweg de son cours, à la restauration hydromorphologique d’un linéaire de près de 400 m. Le point faible de cet aménagement est la rectitude du tracé du lit dans son ancien talweg.

 

Logo CDR Cours d'eau

Arasement du seuil de Sainte-Marie sur la Roanne | Retour d'expérience

Au niveau de la commune de Dampniat, un seuil d’une hauteur de 1,90 m engendre une retenue d’environ 150 m. Cet ouvrage est situé au tout début de l’axe de migration de la Roanne, à deux kilomètres seulement de la confluence. Il constitue un véritable verrou qui bloque la remontée des poissons migrateurs.  En conséquence, le seuil est arasé. Cette opération permet le rétablissement de la continuité écologique. Plusieurs dizaines de kilomètres de frayères potentielles de grands salmonidés sont réouvertes. Déchargés des obligations d’entretien et en conformité avec la règlementation, les propriétaires sont satisfaits de l’opération.

 

Logo CDR Cours d'eau

Effacement partiel de conq seuils sur le ruisseau du Bagas | Retour d'expérience

Les seuils successifs de Guillen, Piquet, Gaubert,Gaston, Faguet – mesurant entre 0,6 et 2 m de hauteur  –  sont  situés  près  de  la  confluence  du  Bagas avec l’Agout et entraîne la création de retenus. La solution d'arasement des seuils a été retenu. L'arasement des cinq seuils a permis une reconnection de l'aval du Bagas avec l'Agout sur 1,5 km de linéaire de cours d'eau. Le retour d'une diversité de faciès est constaté avec l'apparition de mouilles et radiers.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement partiel du seuil Cros sur la Dunière | Retour d'expérience

Au total, 73 seuils sont dénombrés sur le bassin, dont 32 sont infranchissables pour la truite.Le seuil du Cros, d’une hauteur de 1,29 m, est totalement infranchissable par la truite.L’ouvrage a été arasé. L’arasement du seuil de Cros a permis de rétablir la continuité sur un tronçon de 3,7 km de long.Cette opération pilote pour le Sicala est l’une des premières opérations d’arasement réalisées sur le bassin versant. Elle a, par la suite, servi d’exemple pour quatre autres réalisations d’effacements d’ouvrages sur le bassin.

 

Logo CDR Cours d'eau

Arasement de deux obstacles transversaux sur l'Arnon à Saint-Georges-sur-Arnon | Retour d'expérience

Le cloisonnement favorise l’envasement (de l’ordre du mètre par endroits) et le réchauffement des eaux. La qualité de l’eau est également dégradée par de fortes concentrations en nitrates et pesticides. Trois ouvrages constituent un frein à la continuité écologique. Ces ouvrages ont été arasés.Ce projet a radicalement modifié l’aspect de la rivière, qui présente désormais une certaine sinuosité et une alternance de faciès d’écoulement. Les suivis mis en place ont permis de montrer un certain nombre d'aspects positifs pour la reproduction des poissons. Le choix d’une valorisation paysagère (plantation de végétaux au lieu d’une végétalisation naturelle) et les aménagements complémentaires ont grandement contribué à l’attractivité du site.

 

Logo CDR Cours d'eau