retour du cours d'eau dans son talweg d'origine

Remise du Croult dans son lit d’origine au niveau du quartier du Vignois à Gonesse | Retour d'expérience

Le Croult,  prisonnier de son lit bétonné entraînait une forte augmentation du niveau d’eau en période d’orage pouvant aller de 20 cm à 2 mètres sur une échelle de temps très courte. Le programme d’actions de réduction du risque d’inondation entrepris par le Syndicat Mixte pour l’aménagement des vallées du Croult et du petit Rosne (SIAH) intègre rapidement les enjeux écologiques et paysagers pour construire un projet multithématique de grande envergure.

Le projet sur 12 hectares de remise du cours d’eau dans son talweg d’origine a permis la création d'une zone d'expansion des crues de 55 000 m3, la reconquête du milieu par la faune et flore,  la revalorisation paysagère et du cadre de vie des habitants et le développement du réseau trame verte et bleue. Le travail de concertation s’est avéré bénéfique et a permis de sensibiliser les riverains aux problématiques environnementales.Les riverains peuvent jouir de cet espace grâce à l’installation de ponton, de chemins pour les piétons et de pistes cyclables.

Le syndicat a lancé des formations sur la gestion de tels espaces à l’attention des services communaux des espaces verts, des associations environnementales et/ou de riverains, d’élus, et de médiateurs de la ville. Des classes vertes et bleues ont aussi été organisées sur site.

Logo CDR Cours d'eau

Travaux de renaturation et d'amélioration des écoulements du ruisseau de la Sagne | Retour d'expérience

le Syndicat Célé - Lot médian a des travaux le 28 août 2018, avec pour objectifs de limiter les débordements de la Sagne en période de crue et de renaturer le cours d’eau en amont du bourg. La Sagne a alors été remise dans son ancien lit. Un champs d'expansion de crue a été créé. Ces opérations ont permis de retrouver une capacité du lit de la Sagne plus importante et donc permettre le passage d’un plus gros volume d’eau en période de hautes eaux.
Les travaux ont été réalisés sur un linéaire total de 380 ml.

Logo CDR Cours d'eau

Retour dans son talweg d'origine et restauration de la continuité écologique de la Coignardière | Retour d'expérience

Trois ouvrages sur la Coignardière constituent des blocage à la continuité écologique. L'opération choisie consiste en la remise du cours d'eau dans son talweg d'origine. Les aménagements réalisés rétablissent totalement la continuité écologique de la Coignardière sur 1 km. Ils aboutissent également, grâce à la remise en fond de talweg de son cours, à la restauration hydromorphologique d’un linéaire de près de 400 m. Le point faible de cet aménagement est la rectitude du tracé du lit dans son ancien talweg.

 

Logo CDR Cours d'eau

Remise en eau d'un ancien lit du Dadon et restauration de l'habitat aquatique | Retour d'expérience

Les travaux sont réalisés dans le cadre du contrat de rivière porté par le syndicat mixte interdépartemental d’aménagement du Chéran (SMIAC). Les travaux pour la remise du cours d'eau dans son talweg d'origine se sont déroulés en trois phases. Les premiers résultats biologiques étaient encourageants. Néanmoins les conditions environnemntales liés à des pollutions diffuses ne garantissent pas une bonne qualité de l'eau sur le linéaire.

 

Logo CDR Cours d'eau

Restauration de la continuité écologique par remise de la rivière de Poix dans son talweg d'origine à Poix-de-Picardie | Retour d'expérience

Sur la commune de Pois-de-Picardie, deux seuils sans usages sont infranchissables. Ils ont de nombreuses conséquences sur système écologique et l'hydromorphologie du cours d'eau. La rivière Poix a fait l'objet d'un programme d'actions pour lutter contre les inondations. L'action de remise du cours d’eau dans son lit d’origine est privilégiée. Le passage du cours d’eau sur les parcelles communales est également bien accepté par la commune et l’AAPPMA, qui voient dans cette opération une valorisation des terrains (création d’un lieu de promenade) et du site de pêche. Les travaux ont permis de replacer le cours d’eau dans son fond de vallée, de restaurer la continuité piscicole de la rivière de Poix sur 2,1 km grâce au contournement des deux ouvrages, d’améliorer le transit sédimentaire et de restaurer les habitats sur 450 m.

 

Logo CDR Cours d'eau

Retour de la Fontenelle dans son lit d'origine à Saint-Wandrille-Rançon | Retour d'expérience

Malgré l’envasement important du bief, la Fontenelle présente des habitats intéressants et abrite notamment des populations d’anguilles et de truites fario.En 1999 et 2000, deux crues centennales successives atteignent rapidement des débits importants. Le cours d’eau est remis dans son lit naturel sur 1 200 m et les berges sont retalutées en pente douce. L’ouvrage présent sur le bief est supprimé. Grâce à cette remise en fond de talweg, la moitié du lit de la Fontenelle a retrouvé son ancien lit. Les analyses des pêches électriques de 2011 montrent une recolonisation du secteur par la truite fario. La suppression de l’ouvrage a permis la recolonisation de l’anguille sur l’ensemble du linéaire restauré. Deux lamproies fluviatiles ont également été observées en plein fraie, tout comme plusieurs lamproies de Planer en 2013. La faune d’invertébrés benthiques a rapidement recolonisé le site.La réussite de ce projet repose en partie sur l’animation importante réalisée par le SMBVCS.

 

Logo CDR Cours d'eau