Jaguar (Panthera onca)

Données du document
Structure(s) autrice(s)
Office français de la biodiversité (OFB)
Éditeur(s)
Office français de la biodiversité (OFB)
Collection
Fiches Espèces
Type
Fiche espèce
Statut de l'espèce
évaluée
protégée
réglementée
Image
Contenu
Fiche d'identité

Noms

  • Latin : Panthera onca (Linnaeus, 1758)
  • Anglais : jaguar
  • Créole guyanais : Tig, Tig marqué ou Tig mawké

Classification : Mammifères/ Carnivores/ Félidés

Statuts de conservation (listes rouges UICN)

Statut réglementaire : espèce soumise à des mesures de protection

Réglementation

Morphologie
Image
Jaguar au piège-photo, 2014 (OFB / CNES)
Jaguar au piège photo (2014, OFB / CNES)

Poids : à la naissance : 0.7-0.9 kg, adulte : 50 à 80 kg

Pelage

  • Robe jaune clair à beige jusqu’à l’orangé avec des taches noires appelées ocelles
  • Ventre et intérieur des flancs blancs
  • Sur les flancs, ocelles ouvertes avec, pour les plus grandes, des points à l’intérieur
  • Taches pleines sur la croupe, le ventre, la tête et la queue
  • Pelage entièrement noir possible (jaguars mélaniques)

Distinction mâle/femelle : testicules apparents chez le mâle adulte, mâles plus lourds et massifs que les femelles.

Distinction jeunes/adultes : par la taille

Habitat

En Guyane, zone forestière intérieure et littorale jusqu’aux mangroves, de préférence avec disponibilité en eau.

Facteurs limitants : dégradation et fragmentation de l’habitat, raréfaction des proies naturelles, conflits avec les humains

Cycle de vie (alimentation, reproduction, paramètres démographiques...)

Régime alimentaire : carnivore

De petites proies (tortues terrestres, tatou, agouti) jusqu’à de grosses proies (pécaris à lèvres blanches), en passant par des espèces de tailles moyennes (cariacou, cabiai, caïman, paresseux)

Image
Jaguar au piège-photo (OFB / CNES)
Jaguar au piège-photo (OFB / CNES)

Reproduction et paramètres démographiques

  • Maturité sexuelle : entre 2 et 2 ans1/2 pour les femelles ; entre 3 et 4 ans pour les mâles
  • Période accouplement : inconnue. Probablement non saisonnier en Guyane.
  • Gestation : 100 jours
  • Naissance : inconnue. Probablement non saisonnier en Guyane
  • Intervalle entre naissances : inconnu

Survie : inconnue

Longévité : inconnue en milieu naturel,  entre 20 et 25 ans en captivité

Comportement (mode de vie, déplacement, domaine vital...)

Image
Jaguar au piège-photo en novembre 2008 (OFB)
Jaguar au piège-photo en novembre 2008 (OFB)

Comportement social : solitaire

Les jeunes restent avec leur mère entre 15 et 24 mois.

Domaine vital

Entre 30 et 250 km2 selon type d’habitat en Amérique du Sud.
En Guyane, des résultats préliminaires indiquent entre 50 et 450 km2, avec une différence entre les sexes (plus vaste coté mâles).

Répartition géographique et situation de l'espèce

Tendances et répartition du jaguar en France

L’espèce est observée dans toute la partie forestière et sur la bande côtière et urbanisée du département de la Guyane. Les populations sont considérées comme étant plutôt en bon état. Une première estimation de densité de population en forêt protégée de zone côtière (Site du Centre Spatial Guyanais) indique une densité de 3.2 individus / 100km² (Petit et al. 2017). Cette estimation se situe dans la fourchette des densités trouvées sur d’autres sites d’études situés sur le littoral (de Thoisy, 2016) dont les densités pourraient être un peu surestimées.

Image
Jaguar (A. Guillem/OFB)
Jaguar (A. Guillem/OFB)

La Guyane pourrait être considérée comme une zone source comparée à d’autres régions sud-américaines où le jaguar subit un déclin notable (voir menaces potentielles).

Cartes de répartition de l'espèce sur le site de l'INPN

Menaces potentielles sur et par le jaguar

Pour le jaguar

  • Destruction et fragmentation de l’habitat
  • Raréfaction des proies naturelles, en particulier sur le littoral
  • Braconnage

Induites par le jaguar

  • Attaques sur les animaux domestiques

Réglementation

Statut juridique

  • Statut commerce international : espèce menacée d’extinction - annexe I / A - Convention CITES
  • Statut national : espèce soumise à des mesures de protection dans le département de la Guyane - arrêté du 15 mai 1986 ; naturalisation, colportage, mise en vente, vente achat interdits sur tout le territoire national – transport interdit sur tout le territoire national sauf en Guyane – exportation de Guyane interdite

Réglementation

Interdiction de prélèvement - Arrêté du 12 avril 2011

Observation, étude et gestion

Études et recherches à l’OFB

Solitaire, discret et en faibles densités, le jaguar est une espèce difficilement observable en Guyane. De multiples approches sont utilisées pour étudier l’espèce. La densité a été étudiée par la méthode de piégeage photographique systématique, en identifiant les individus observés et en appliquant des méthodes de capture-recapture. Les animaux sont également capturés dans deux contextes, lors de sessions de piégeage intensives et en cas de conflits chez les particuliers.  Dans le premier cas, les animaux sont équipés de colliers GPS et relâchés sur place, dans le deuxième cas, ils sont délocalisés.

Les études et travaux sur la faune d’Outre-mer sont réalisés conjointement par la direction de la Recherche et de l’appui scientifique (Dras) et l’unité technique Connaissance Guyane de la direction Outre-Mer de l’OFB.

    Propositions pour la gestion

    Délocalisation

    La délocalisation a été testée pour des animaux posant problème par leur comportement de prédation sur animaux domestiques. La mesure ne s’est pas avérée concluante : l'investissement en temps est important pour très peu de succès de capture, et de nombreux cas de retour des animaux sur leur lieu d'origine.
    Les efforts ont été redirigés vers la prévention et la sensibilisation.

    Sensibiliser la population sur la présence du jaguar

    Les cas de conflits entre les propriétaires d’animaux domestiques vivant en zone péri-urbaine sont relativement fréquents. Une meilleure protection des animaux domestiques est indispensable afin d’assurer la coexistence entre le jaguar et l’homme, ainsi qu’une meilleure connaissance de la problématique par les acteurs du territoire.

    Informations complémentaires et références

    • Berzins, R. Panthera onca / Jaguar. Chapitre dans l' Atlas des Mammifères de France. Tome Carnivores Primates (parution prévue en 2023)
    • Petit, M., Denis, T., Rux, O., Richard-Hansen, C., & Berzins, R. (2018). Estimating jaguar (Panthera onca) density in a preserved coastal area of French Guiana. Mammalia, 82(2), 188-192.
    • Polisar, J., de Thoisy, B., Rumiz, D. I., Santos, F. D., McNab, R. B., Garcia-Anleu, R., ... & Venegas, C. (2017). Using certified timber extraction to benefit jaguar and ecosystem conservation. Ambio, 46(5), 588-603.
    • de Thoisy, B. 2016. Conservation status of the Jaguar in the Guianas, with a focus on French Guiana. In: (R.A. Medellín, A. de la Torre, H. Zarza, C. Chávez and G. Ceballos) El jaguar en el Siglo XXI; La Perspectiva continental. FCE, UNAM, Instituto de Ecología, Mexico, pp. 303–318.

    Aller plus loin

    Page du Jaguar sur le site du Cat Specialist group UICN

    Périmètre du document
    Emprise géographique
    Internationale
    Nationale
    Zone
    Outre-mer
    Langue du document
    Français
    Milieux
    Milieux boisés
    Groupes d'espèces
    Mammifères
    Domaines d'action
    Données et connaissances
    Communication et sensibilisation