Site français  Site anglais

Life intégré Marha

Depuis 2017 l’OFB pilote le projet Life Intégré Marha qui appuie et mobilise les acteurs de Natura 2000 afin de rétablir et maintenir le bon état de conservation des habitats naturels marins.
Ce projet européen interdisciplinaire rassemble jusqu’en 2025 scientifiques et gestionnaires de sites Natura 2000 pour intervenir sur tous les leviers de préservation des habitats marins : gouvernance, financement, formation, sensibilisation.

En effet depuis 2006, un réseau de sites Natura 2000 dédiés à la préservation des habitats naturels d’intérêt communautaire est déployé en mer dans le cadre de la Directive européenne "Habitats-Faune-Flore" de 1992. L’OFB est fortement impliqué dans cette démarche. D’une part, le ministère en charge de l’environnement lui a confié le rôle de référent technique national et via l'UMS Patri-Nat de référent scientifique. D’autre part il intervient dans la désignation et la gestion de nombreux sites Natura 2000.
 

Enjeux

Les habitats marins sont indispensables à la vie marine en fournissant abri, cachette et nourriture aux juvéniles et aux adultes. Ils nous rendent aussi de nombreux services en nous approvisionnant en nourriture (poissons, crustacés et coquillages) et en substances actives (molécules pharmaceutiques et industrielles). Les habitats atténuent également les effets du changement climatique en fournissant de l’oxygène et en séquestrant le principal gaz à effet de serre et sont indispensables au maintien d’une mer propre en épurant les pollutions résiduelles déversées en mer par les fleuves.
Ils apportent de l’attractivité aux activités nautiques telles que la plongée, les sports de nature et la plaisance qui contribuent à notre qualité de vie et au succès touristique de la France.

Pourtant les dernières évaluations de 2012 et 2018 menées par le Muséum national d’Histoire naturelle rapportent une situation critique.

Evaluation-conservation-habitats-marinsMNHN

Objectifs

Le Life Marha poursuit l’objectif de rétablir et maintenir le bon état de conservation des habitats naturels marins en mobilisant l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion des 162 sites Natura 2000 habitats en mer.
Pour atteindre cet objectif, Marha intervient en :

  • diagnostiquant le fonctionnement et la mise en oeuvre de Natura 2000 en mer et en proposant des mesures correctives lorsque cela s’avère nécessaire ;
  • évaluant l’état de conservation des habitats, leurs services écosystémiques et les usages et pressions qui s’y exercent ;
  • améliorant et complétant les outils à disposition des acteurs de la mise en oeuvre de Natura 2000 en mer ;
  • appuyant ces acteurs dans la mise en place d’actions concrètes en faveur de la préservation des habitats.
Financement

Le Life Marha rassemble des gestionnaires et des scientifiques :

  • 7 d’entre eux agissent à un niveau national ou régional pour produire de la connaissance, des méthodes et des outils : l’OFB dont l’UMS Patrinat, le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (sous tutelle du CNRS, d’AgroParisTech et de l’EHESS), l’Ifremer, Réserves naturelles de France, le Gis Posidonie, l’Institut des milieux aquatiques et la Tour du Valat ;
  • les autres, gestionnaires de sites Natura 2000, partagent leur expérience pour faire évoluer les outils et tester, à l’échelle de leur territoire, des solutions concrètes et innovantes : les 6 parcs naturels marins métropolitains, 3 parcs naturels régionaux (Armorique, Golfe du Morbihan et Camargue), le Parc-national de Port-Cros, la commune d’Agde.

Au-delà de ce partenariat, l’ensemble des gestionnaires et acteurs des 162 sites Natura 2000 habitats en mer et en lagunes méditerranéennes sont concernés et impliqués dans Marha en partageant leurs expériences, en testant et déployant les outils produits.

Le Life Marha dispose d’un budget de 22,3 millions d’euros financés à hauteur de 60%, soit 12,9 millions d'euros, par l'Union européenne dans le cadre du programme Life projets intégrés. Les 40% restant sont financés par les partenaires de Marha et par le ministère de la Transition écologique et solidaire qui participe à hauteur de 0,8 million d'euros.

Résultats

Référentiel pour la prise en compte des activités de cultures marines dans la préservation de l’environnement marin

Sensibilisation / communication

Pour en savoir plus et suivre les actualités et avancées de Marha :