gestion quantitative de la ressource

[Webconférence] Sécheresse et ressources en eau : agir à court et à long terme | Evénement |

La France rencontre des épisodes de sécheresse qui posent des difficultés profondes sur un élément aussi essentiel que l'accès à l'eau, et induit de de forts impacts sur les mieux aquatiques. Cette webconférence propose aux acteurs de découvrir des outils et échanger sur la gestion ds ressources en eau dans ce contexte particulier, du court terme au long terme.

Webinaire_Secheresse_OiEau_OFB_Janv2023-visuel.png

[Inscription] Carrefour des gestions locales de l'eau 2023 - en présentiel et digital | Evénement | -

L'édition 2023 du Carrefour des gestions locales de l’eau réunira tous les partenaires institutionnels et privés du domaine de l’eau. L'évènement se déroulera à la fois en physique et en digital autour d'un programme dense mêlant entres autres gouvernance, ressource en eau potable, traitement, réseaux...

Carrefour-Eau-2023_visuel.png

Effacement d’un chapelet de cinq étangs sur le ruisseau du Val des Choues (Côte-d’Or) | Retour d'expérience

Afin de restaurer les habitats et la continuité écologique du cours d’eau, l’effacement du chapelet d'étangs a été réalisé par l’Office National des Forêts dans le cadre du programme Life Nature "Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée". La vidange et l’ouverture des digues ont été réalisées en deux temps courant 2006. Cette action a fait l’objet d’un suivi scientifique dès 2005 sur les peuplements mais aussi sur la morphologie du cours d’eau.

Le bilan écologique cinq ans après les travaux d’effacement est positif : retour d’une sinuosité du lit mineur, diminution des températures moyennes en aval, réinstallation et stabilisation des espèces piscicoles inféodées à ce type de milieu (lamproie, truite...), recolonisation de l’écrevisse à pieds blancs sur 3,5 km en amont de la zone restaurée...

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil de la prise d’eau de Lestreuz sur le Léguer | Retour d'expérience

L’ouvrage de Lestreuz comporte une prise d’eau et représente le premier ouvrage sur le Léguer depuis l’estuaire. Cet ouvrage fait obstacle à la continuité écologique notamment lors des faibles marnages pour l’anguille. Le site est fréquenté pour les activités nautiques comme le canoë-kayak, la pratique peut s’avérer dangereuse lors de basses eaux au droit de l’ouvrage. Le choix s’est orienté sur la réalisation d’une échancrure et l’installation d’un dispositif de franchissement pour améliorer la continuité piscicole. Celui-ci permet également de maintenir des débits suffisants pour assurer le prélèvement pour l’usage AEP. La nouvelle prise d’eau pour le captage d’eau potable est très efficace, elle peut être stoppée à tout moment en cas de pollution. L’usage d’eau potable a également pu être facilité, les débits sont suffisants pour permettre le prélèvement directement dans le Léguer. Ainsi, la mise aux normes de la pompe n’a pas nécessité de coût qui aurait été élevé avec la mise en place d’un pompage souterrain.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil du pont de la commune d’Aire-sur-l’Adour sur l’Adour | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'étude  sur la continuité écologique des ouvrages du département des Landes, le seuil d'Air sur l'Adour est considéré prioritaire pour restaurer la circulation piscicole. La solution d'aménagement de l'ouvrage a été choisie par l'Instution Adour car compatible avec la pérennité des fondations du pont situé en amont.   Le maître d’ouvrage a privilégié un dispositif rustique pour conserver un aspect paysager et patrimonial plus attractif.   La passe à poissons est fonctionnelle, le projet est une réussite pour le franchissement piscicole au droit de cet ouvrage. L’association locale de canoë-kayak a par ailleurs approuvé la passe à canoë.

 

Logo CDR Cours d'eau

Aménagement d'un bras de contournement conservant un clapet qui maintient artificiellement une zone humide d'intérêt sur la Clouère | Retour d'expérience

La Clouère ne permet pas une bonne circulation piscicole ni sédimentaire, le clapet utilisé pour détourner une partie des eaux confère une zone humide en amont du bourg peuplé de roselières, peupleraies et prairies inondables. Il paraissait alors totalement inenvisageable d'effacer l'ouvrage.  Le choix de l'opération s'est alors orienté sur un bras de contournement permettant à la Clouère de relier le bief de moulin à l'aval du clapet.  Ainsi, un linéaire de méandres a été aménagé. Il permet de diriger un flux d'eau suffisant vers le moulin tout en conservant le clapet existant. La zone humide en amont est maintenue et la création de méandres a permis de rallonger le temps de parcours de l'eau et d'adoucir la pente entre le bief et la rivière.

 

Logo CDR Cours d'eau

Renaturation du Breuil à Langeais dans l'Indre et Loire | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'aménagement du jardin de l'office du tourisme de Langeais porté par la Communauté de Communes Touraine nord-ouest, la commune de Langeais et le SIETABR ont souhaité contribuer à la mise en valeur paysagère du site en fixant un atterrissement naturellement formé par la rivière Breuil.  Cet aménagement, en plus d'améliorer  l'aspect paysager,  a permis de : diversifier les habitats aquatiques, améliorer l'écoulement des eaux à l'étiage et favoriser le décloisonnement de la rivière.

 

Logo CDR Cours d'eau

Travaux de renaturation et d'amélioration des écoulements du ruisseau de la Sagne | Retour d'expérience

le Syndicat Célé - Lot médian a des travaux le 28 août 2018, avec pour objectifs de limiter les débordements de la Sagne en période de crue et de renaturer le cours d’eau en amont du bourg. La Sagne a alors été remise dans son ancien lit. Un champs d'expansion de crue a été créé. Ces opérations ont permis de retrouver une capacité du lit de la Sagne plus importante et donc permettre le passage d’un plus gros volume d’eau en période de hautes eaux.
Les travaux ont été réalisés sur un linéaire total de 380 ml.

Logo CDR Cours d'eau

Restauration de la continuité dans le bassin versant du Célé | Retour d'expérience

Les travaux ont consisté à la mise en place d'une passe à poissons sur le seuil de la station d'eau potable de Martory sur la Ressègue pour rétablir la continuité picicole sur ce tronçon. Ce seuil permet l'alimentation en eau potable des communes de Saint-Constant et Saint-Etienne-de-Maurs. Pour permettre le pompage de l’eau, une vanne a  été installée, en remplacement de l’ancien seuil, sa fermeture permet de retenir l’eau en amont au droit du puits de captage ; l’ouverture de cette vanne mobile permet à l’inverse d’évacuer les sédiments s’accumulant dans la retenue. Enfin, les travaux ont permis de respecter le débit réservé en aval du captage. En parallèle, des travaux ont été menés sur la ripisylve et sur les "points d'abreuvement".

 

Logo CDR Cours d'eau

Remise en eau d'un ancien lit du Dadon et restauration de l'habitat aquatique | Retour d'expérience

Les travaux sont réalisés dans le cadre du contrat de rivière porté par le syndicat mixte interdépartemental d’aménagement du Chéran (SMIAC). Les travaux pour la remise du cours d'eau dans son talweg d'origine se sont déroulés en trois phases. Les premiers résultats biologiques étaient encourageants. Néanmoins les conditions environnemntales liés à des pollutions diffuses ne garantissent pas une bonne qualité de l'eau sur le linéaire.

 

Logo CDR Cours d'eau