Alose vraie, Grande alose (Alosa alosa)

Données du document
Structure(s) autrice(s)
Office français de la biodiversité (OFB)
Éditeur(s)
Office français de la biodiversité (OFB)
Collection
Fiches Espèces
Date d'édition
Type
Fiche espèce
Statut de l'espèce
évaluée
menacée
protégée
réglementée
Image
Contenu

À noter : deux fiches sont disponibles, rédigées dans 2 cadres différents, en 2020.

 

Fiche d'identité

Nom

  • Nom latin : Alosa alosa (Linnaeus, 1758)
  • Noms anglais : Allis Shad, Alice Shad

Classification : Chordata/ Actinopterygii/ Clupeiformes/ Clupeidae

Statuts de conservation (liste rouge UICN)

  • Liste mondiale : Préoccupation mineure (LC)
  • Liste française : en danger critique d'extinction (CR)

Statut réglementaire : réglementée

Morphologie

 

Poids : entre 1 et 3,5 kg (1,4-1,6 kg en moyenne)

Taille : entre 30 et 80 cm, 52-55 cm en moyenne

Teinte : dos bleu foncé ; flancs argentés ; tête plutôt marron ; large tache noire fréquente derrière l’ouverture des branchies et potentiellement suivie de petites taches dorées

Nageoires : dorsale avec 18-21 rayons sans épines ; caudale très échancrée

Corps : fusiforme et comprimé latéralement ; dos incurvé ; pas de ligne latérale ; arrête des scutelles ventrales proéminentes ; larges écailles (sauf sur la tête) brillantes et non alignées longitudinalement

Tête : mâchoire supérieure avec une échancrure médiane marquée ; branchiospines longues, minces et nombreuses (85 à 160)

Larves : 7 à 12 mm (stade de 15 à 36 jours)

Schéma descriptif de la morphologie de la Grande Alose
Schéma morphologique de la Grande Alose (Bluelife/OFB)

 

Habitat

Vie pélagique en mer jusqu’à -300 m (jeunes restant près des côtes ou estuaires jusqu’à la maturité). Vie juvénile (quelques semaines) en eau douce peu profonde (0,5 m) et à fond graveleux.

Cycle de vie (alimentation, reproduction, paramètres démographiques...)

Longévité : jusqu’à 20 ans

Espèce anadrome : majorité des juvéniles migrant la première année en mer (à l’embouchure des rivières), maturité sexuelle atteinte entre 3-8 ans chez les mâles et 1-3 ans plus tard chez les femelles, remontée des rivières jusqu’au lieu de naissance pour la ponte (printemps, faible courant, 10-12°C) puis mort des individus

Alimentation : carnivores (zooplanctons et petits poissons ; insectes d’eau douce)

Reproduction : fécondation externe ; de 50 000 à 250 000 oeufs d’1-2 mm
par kg du poids de la femelle (éclosion à 4-8 jours) ; une seule reproduction (très rarement 2)

Comportement (mode de vie, déplacement, domaine vital...)

Vie en bancs. Migration jusqu’à 700 km pour la reproduction. Ponte nocturne des oeufs en surface (eau à 15°C min.), ils couleront ensuite. Seuls les jeunes s’alimentent en eau douce (insectes).

Répartition géographique

Présence dans les eaux du nord-est de l’océan Atlantique (entre 60 et 35°N) et potentiellement en Méditerranée de l’ouest. En France, on peut la trouver dans les espaces maritimes des façades de l’Atlantique et Manche/Mer du Nord.

Cartes de répartition de l'espèce sur le site de l'INPN

Réglementation

Interdictions

Sont interdites sur tout le territoire métropolitain et dans ses eaux marines sous souveraineté et sous juridiction, en tout temps, les actions suivantes :

  • destruction ou enlèvement des oeufs ;
  • destruction, altération ou dégradation des milieux particuliers, notamment des lieux de reproduction.

Dérogation sur autorisation exceptionnelle de l'autorité administrative compétente (préfet).

Sanctions applicables

  • Infraction : délit (art. L. 415-3 1° C.Env) puni de trois ans d’emprisonnement et 150 000 € d’amende
  • Amende doublée lorsque l’infraction est commise dans les réserves naturelles et les coeurs de parcs nationaux (art. L. 415-3 5° C.Env)
  • Aggravation des sanctions si commise en bande organisée (art. L. 415-6 C.Env)

Textes de références

Niveau national :

  • art. L. 411-1 et s. & R. 411-1 et s. du C.Env (protection des espèces) ;
  • art. L. 411-2 (4°) et R. 411-6 à R. 411-14 du C.Env (dérogations) ;
  • arrêté du 8 décembre 1988 fixant la liste des espèces de poissons protégées sur l’ensemble du territoire national - art. 1.

Niveau de l’Union européenne :

  • directive 92/43/CEE du Conseil du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages (dite Directive Habitats-Faune-Flore) – annexes II et V.

Niveau international :

  • protocole relatif aux aires spécialement protégées et à la diversité biologique en Méditerranée, fait à Barcelone le 10 juin 1995 (issu de la convention de Barcelone du 16 février 1976) - annexe III ;
  • convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe, faite à Berne le 19 septembre 1979 - annexe III ;
  • convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-Est (dite convention Ospar), signée à Paris le 22 septembre 1992 - annexe V.

Informations complémentaires et références

Périmètre du document
Emprise géographique
Européenne
Zone
France métropolitaine
Façades et écorégions marines
Métropole - Atlantique
Langue du document
Français
Milieux
Milieux marins
Milieux littoraux
Milieux aquatiques continentaux
Groupes d'espèces
Poissons
Domaines d'action
Données et connaissances
Communication et sensibilisation