Site français  Site anglais

Définition d'une méthode d'évaluation DCE basée sur l'oxygène dissous et préconisations pour une stratégie de surveillance optimale des grands estuaires.

Données du document
Auteur(s)
Valérie Foussard
Mario Lepage
Structure(s) autrice(s)
Université de Rouen
Onema
Irstea
Date d'édition
Type
Rapport d'étude
Nombre de pages
21
Contenu

La Directive Cadre sur l'Eau (DCE 2000/60/CE) établit un cadre visant une meilleure gestion et préservation des milieux aquatiques. Pour qualifier l'état écologique, la DCE impose le développement de méthodes d'évaluation de divers éléments de qualité biologique, physico-chimique et hydromorphologique, variables selon le type de milieu concerné.
Dans les milieux estuariens concernés par la Directive, le développement de tels outils est complexe du fait de leur fonctionnement particulier lié à la rencontre entre les eaux douces et les eaux marines. Ce fonctionnement spécifique rend difficile l'évaluation de la qualité physico-chimique des eaux de transition et plus particulièrement celle basée sur l'oxygène dissous.

Le développement d'une méthode d'évaluation basée sur l'oxygène dissous en lien avec la biologie nécessite d'avoir un minimum de connaissances sur le fonctionnement biochimique des estuaires. Les travaux engagés par l'Irstea se sont donc concentrés en premier lieu, sur les grands estuaires de la Seine, de la Loire et de la Gironde qui bénéficient de réseaux de suivi haute fréquence à partir desquels de précédentes études sur le sujet ont été menées.

Périmètre du document
Langue du document
Français
Cadre réglementaire
Directive cadre sur l'eau (DCE)
Milieux
Milieux marins
Milieux littoraux
Domaines d'action
Gestion des habitats et espèces
Activités
Gestion d'espaces naturels et/ou espèces