Effacement et installation de rampes sur les seuils du centre-ville de Taninges sur le Foron | Retour d'expérience

Les effacements et installations de rampes sur les seuils, dégradés et susceptibles de nuire à la sécurité des riverains, en centre ville de Taninges ont permi d'assurer la stabilité des infrastructures à proximité et de restaurer la libre circulation des truites et la continuité sédimentaire sur le Foron. L’effacement d’un des seuils a permis de réduire localement les risques de débordement en cas de grosses crues au niveau de l’ouvrage.  Par ailleurs une autorisation a été demandée à l’architecte des bâtiments de France pour la validation du projet, un des seuils étant dans le périmètre de monument historique. 

Cette opération multi thématique aux enjeux de sécurité, d’inondation, de continuités piscicole et sédimentaire a su séduire les élus, les riverains et les différents acteurs du projet. La concertation a été réussie sans grande opposition. Cette opération s’est réalisée en respectant les attentes de chacun.

Logo CDR Cours d'eau

Mise en place d’une rampe multispécifique sur le moulin de la commune de la Chaussée d’Ivry et sur le clapet d’Oulins sur la Vesgre | Retour d'expérience

Les deux ouvrages hydrauliques, sans usages, situés dans la commune de la Chaussée d'Ivry sur la Vesgre, non classée,  constituent les premiers obstacles en aval pour la continuité piscicole.  Les travaux de restauration se sont orientés sur des dispositifs de franchissement de type rampe rustique pour conserver un aspect patrimonial et une qualité paysagère au site. Suite à une évaluation de sa fonctionnalité , l'aménagement  sur un des ouvrages s'est révélé infranchissable par les poissons et nécessitera des ajustements.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un canal de contournement au moulin du Cirque sur le Leff | Retour d'expérience

Le moulin du Cirque, situé sur  le Leff dans la commune de Lanleff, a été classé comme prioritaire d’un point de vue de la continuité piscicole. Le déversoir constitue un véritable point bloquant à l’aval et a des impacts conséquents sur la ligne d’eau et la migration des espèces piscicoles. Il était le lieu où les gens pouvaient venir voir sauter les saumons bloqués au pied en attendant les premières crues l’hiver. Après des échanges avec la propriétaire, le choix s’est orienté vers une passe multi-espèces de type rivière de contournement. Parallèlement le propriétaire riverain, en faveur de la préservation du patrimoine, a donné son accord pour la réalisation du bras de contournement via sa propriété qui jouxtait l’ancrage du déversoir.

logo cdr

Installation d’un dispositif de franchissement au moulin de Cornillas sur la Barguelonne | Retour d'expérience

Le seuil du moulin était sans usage. Le site a un intérêt patrimonial et esthétique important et très fréquenté par les promeneurs qui viennent  pique-niquer aux abords du moulin. Les élus ne souhaitaient pas que le seuil soit effacé. Finalement, l’aspect visuel du dispositif de franchissement piscicole est très populaire auprès des riverains qui apprécient notamment l’aspect esthétique rendu par les petites cascades de la rampe.
Pendant les travaux, de nombreux arbres avaient été coupés, ce qui inquiétait les promeneurs. Depuis, la végétation a repoussé laissant place à un espace au vert très apprécié. Résultat positif en ce qui concerne la remontée de l'anguille.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil de la prise d’eau de Lestreuz sur le Léguer | Retour d'expérience

L’ouvrage de Lestreuz comporte une prise d’eau et représente le premier ouvrage sur le Léguer depuis l’estuaire. Cet ouvrage fait obstacle à la continuité écologique notamment lors des faibles marnages pour l’anguille. Le site est fréquenté pour les activités nautiques comme le canoë-kayak, la pratique peut s’avérer dangereuse lors de basses eaux au droit de l’ouvrage. Le choix s’est orienté sur la réalisation d’une échancrure et l’installation d’un dispositif de franchissement pour améliorer la continuité piscicole. Celui-ci permet également de maintenir des débits suffisants pour assurer le prélèvement pour l’usage AEP. La nouvelle prise d’eau pour le captage d’eau potable est très efficace, elle peut être stoppée à tout moment en cas de pollution. L’usage d’eau potable a également pu être facilité, les débits sont suffisants pour permettre le prélèvement directement dans le Léguer. Ainsi, la mise aux normes de la pompe n’a pas nécessité de coût qui aurait été élevé avec la mise en place d’un pompage souterrain.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’une passe à bassin, d’une passe à macrorugosité et remplacement de trois turbines par un équipement icthyocompatible sur le seuil de l’abbaye de Fontgombault sur la Creuse | Retour d'expérience

L’abbaye bénédictine de Fontgombault situé sur la commune éponyme a été construite au Xième siècle.L’ouvrage hydraulique de l’abbaye de Fontgombault dans l’Indre n’était plus aux normes, et son équipement hydroélectrique était vieillissant. Cet ouvrage constituait l’un des obstacles à la continuité écologique les plus limitants de l’axe Creuse, à la remontée et à la dévalaison des poissons. les moines de l’Abbaye ont souhaité investir dans un système de production électrique modernisé avec une capacité productive supérieure à l’équipement d’origine. Deux passes ont été installés en rive droite et en rive gauche,  très fonctionnels et parfaitement adaptés aux conditions hydrauliques de la Creuse sur ce secteur. Cet exemple d’aménagement réalisé sur un site exceptionnel met en évidence des bénéfices en conciliant la restauration de la continuité écologique,la préservation du patrimoine bâti et la production d’énergie.

Logo CDR Cours d'eau

Opération groupée de restauration de la continuité écologique sur la Bave, le Mamoul et la Cère | Retour d'expérience

Dans le cadre d’une opération groupée, dix-neuf ouvrages ont été identifiés comme prioritaires pour le rétablissement de la continuité écologique sur les cours d’eau de la Bave, du Mamoul et de la Cère entre 2011 et 2012. Cette opération groupée a mis l’accent sur la concertation et l’accompagnement des propriétaires de la conception de l’ouvrage jusqu’à l’entretien après travaux. Des échanges fréquents ont eu lieu intégrant une participation active des propriétaires aux différentes étapes du projet.  Le succès du projet réside dans la quantité d’ouvrages aménagés sur un temps relativement court. Les retours des propriétaires diffèrent d’une opération à l’autre dans le cadre de ce projet groupé (majoritairement satisfaits). On observe des données encourageantes par la présence d’anguilles de petite taille et une augmentation de la population d’ombres et de truites. Les effacements ont permis,  au-delà du rétablissement de la continuité piscicole, de restaurer un linéaire d’habitat où des jeunes saumons ont pu être observés pour la première fois depuis 2013.

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole sur le seuil du pont de la commune d’Aire-sur-l’Adour sur l’Adour | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'étude  sur la continuité écologique des ouvrages du département des Landes, le seuil d'Air sur l'Adour est considéré prioritaire pour restaurer la circulation piscicole. La solution d'aménagement de l'ouvrage a été choisie par l'Instution Adour car compatible avec la pérennité des fondations du pont situé en amont.   Le maître d’ouvrage a privilégié un dispositif rustique pour conserver un aspect paysager et patrimonial plus attractif.   La passe à poissons est fonctionnelle, le projet est une réussite pour le franchissement piscicole au droit de cet ouvrage. L’association locale de canoë-kayak a par ailleurs approuvé la passe à canoë.

 

Logo CDR Cours d'eau

Installation d’un dispositif de franchissement piscicole au droit du barrage de l’usine st Michel à Amiens sur la Somme. | Retour d'expérience

Les objectifs de la Dreal gestionnaire de l'ouvrage sont de restaurer la circulation des poissons migrateurs et d'améliorer la gestion des crues  au droit de l'usine dans la ville d'Amiens, tout en tenant compte de l'intégration paysagère du site situé en secteur classé. Suite à la mise en place de la rampe à macro-rugosités, le retour de  nombreuses espèces piscicoles  a été constaté dès 2020 à la station de comptage. De plus ces travaux permettent à nouveau la circulation de l’eau et des sédiments sous l’usine, grâce à un dispositif de vannage manoeuvrable et automatisé .

Cette opération témoigne de la multi-fonctionnalité des aménagements, respectant les enjeux hydrauliques, paysagers, de biodiversité et d’adaptation au changement climatique (lutte contre les îlots de chaleur), dans un centre-ville urbain et un périmètre RAMSAR au sein duquel le fleuve Somme est pleinement intégré.

Logo CDR Cours d'eau

Entreprises, il est temps de s’engager pour la nature ! n°81 | Rencontres | août 2021

Face au déclin de la biodiversité, la mobilisation des pouvoirs publics doit se doubler d’un engagement volontariste des acteurs économiques. Le 3e Forum biodiversité et économie, largement centré sur le programme « Entreprises engagées pour la nature », a exploré les voies de cette transition impérative pour notre avenir, ses limites actuelles et ses conditions de réussite.

 Rencontres81_2021_Biodiversite-economie_couv.png