Site français  Site anglais

[Hybridation loup] Un hybride de 2e génération au phénotype atypique - Drôme (26)

Date de publication
24/02/2020
LoupHybride2gen_Drome©SD26-OFB

Ayant des traits observables atypiques, cet individu était jusqu'à présent inconnu génétiquement de la base de donnée du réseau Loup, gérée par l’Office français de la biodiversité et auparavant l'ONCFS.
Il se révèle être un hybride de 2e génération.

Prélèvement

Ce canidé, pris plusieurs fois au piège photographique, a été prélevé le 8 août 2019. Lors de l'autopsie, un échantillon de muscle a été extrait pour permettre une analyse génétique de très bonne qualité.

Détail de l’expertise génétique effectuée par le laboratoire Antagène

Résultats génétiques

Hybride de 2e génération de lignée italo-alpine
= backcross ou rétrocroisement issu d’une reproduction entre chien et loup

Ses parents sont :

  • un hybride de 1e génération
  • un loup de lignée italo-alpine.

En nature, ces phénomènes d’hybridation (ou plus exactement de métissage car dans ce cas le loup et le chien appartiennent à la même espèce Canis lupus) sont possibles, ils proviennent généralement d’un accouplement entre une louve et un chien.

Actualité complète sur le site loupfrance.fr

À lire sur le même sujet

Bilan 2018 du suivi génétique du loup en France

3,6 % d’hybrides de 1e génération (croisement loup/chien)
7,5 % porteurs d’une introgression plus ancienne (rétrocroisements ou héritage de leurs ascendances plus ou moins lointaine)
Bilan réalisé sur 1250 échantillons collectés par le réseau entre 2008 et 2018

Rapport complet sur le site loupfrance.fr

Suivi des populations

Bilan du suivi estival de la population de loup - été 2019 - Lettre n°11 | Loup flash info - Lettre d'information du réseau Loup-lynx | janvier 2020

Ce bilan recense 97 zones de présence permanente du loup dont 80 meutes, avec une poursuite du développement de l’espèce moins importante que celle constatée l’année dernière.

Bilan suivi estival loup 2019 - Loup flash info n°11 2020_couv