Site français  Site anglais

Natura 2000

Renaturation du Breuil à Langeais dans l'Indre et Loire | Retour d'expérience

Dans le cadre de l'aménagement du jardin de l'office du tourisme de Langeais porté par la Communauté de Communes Touraine nord-ouest, la commune de Langeais et le SIETABR ont souhaité contribuer à la mise en valeur paysagère du site en fixant un atterrissement naturellement formé par la rivière Breuil.  Cet aménagement, en plus d'améliorer  l'aspect paysager,  a permis de : diversifier les habitats aquatiques, améliorer l'écoulement des eaux à l'étiage et favoriser le décloisonnement de la rivière.

 

Logo CDR Cours d'eau

Travail d'adaptation à la continuité écologique au seuil du moulin de Chizé sur la Boutonne | Retour d'expérience

Suite à la rupture du seuil du moulin Chizé par une crue en 2010, le Syndicat mixte du Bassin de la boutonne a procédé au projet de réalisation d'une rampe en enrochement à la place du déversoir effondré puis à l'aménagement du canal d'amenée au moulin conserver un minimum d'eau en période d'étiage.  De plus, le projet a permis de retrouver une attractivité paysagère du canal d'amenée en centre-bourg,

 

Logo CDR Cours d'eau

Réalisation de deux passes à poissons sur la commune de Bonneuil-Matours | Retour d'expérience

Deux passes à poissons ont été mises en place sur la Vienne au niveau de barrages hydroélectriques privés. L'objectif principal de ce projet était d'assurer la libre circulation des poissons migrateurs, notamment pour les lamproies marines et les aloses.  Des zones de frayères ont été identifiées à 25 km en amont des ouvrages réalisés là où celles-ci étaient absentes auparavant. La mise en place des batardeaux a induit des matières en suspension alors qu'il y avait une zone de baignade à proximité.

 

Logo CDR Cours d'eau

Restauration des ouvrages de Marestay sur la commune de Matha | Retour d'expérience

L'ouvrage répartiteur de débit était vétuste et dangereux , une série de travaux a été réalisée sur ce seuil : le vannage a été remplacé, le déversoir a été reconstruit par un enrochement maçonné et les digues et les berges ont été confortées. Les observations post travaux montrent que le lit qui était auparavant envasé est devenu très vite caillouteux grâce à une circulation d'eau plus dynamique du fait de la connexion permanente avec les cours bas.

 

Logo CDR Cours d'eau

Deux moulins au fil de l'eau et en série sur un même bief, création d'un bras de contournement pour restaurer la continuité écologique au moulin de Rouille et d'une rampe piscicole au moulin du Breuil | Retour d'expérience

Un bras de contournement d'une vingtaine de mètres a été aménagé dans une prairie permettant aux poissons de passer de l'amont vers l'aval et évitant le moulin de Rouille. Des blocs rocheux ont été posés pour répartir le débit, éviter un creusement du lit, tout en favorisant l'oxygénation de l'eau par les remous. Les résultats post travaux montrent une bonne reprise de la végétation même au bief du moulin de rouille (cours d'eau plus impacté par le bétail). l'aménagement améliore la continuité écologique et reste fonctionnel malgré le passage de plusieurs crues. En parallèle, des clôtures ont été installées pour éviter que le bétail ne piétine les rives.

 

Logo CDR Cours d'eau

Travaux de renaturation et d'amélioration des écoulements du ruisseau de la Sagne | Retour d'expérience

le Syndicat Célé - Lot médian a des travaux le 28 août 2018, avec pour objectifs de limiter les débordements de la Sagne en période de crue et de renaturer le cours d’eau en amont du bourg. La Sagne a alors été remise dans son ancien lit. Un champs d'expansion de crue a été créé. Ces opérations ont permis de retrouver une capacité du lit de la Sagne plus importante et donc permettre le passage d’un plus gros volume d’eau en période de hautes eaux.
Les travaux ont été réalisés sur un linéaire total de 380 ml.

Logo CDR Cours d'eau

Effacement d'étangs sur la Bildmuehle et le Krappenthal | Retour d'expérience

La Bildmuehle et le Krappenthal sont des rivières avec de nombreux plans d’eau implantés le long du linéaire altérant la qualité de l’eau. Le projet a consisté à effacer plusieurs ouvrages qui permettaient la formation de ces étangs. L’un des objectifs à travers la suppression des ouvrages était de limiter le réchauffement en aval de ces étangs. La suppression a permis de répondre à cet objectif. Les suivis sont également en adéquation avec les objectifs de départ concernant les aspects piscicoles et sédimentaires.

 

Logo CDR Cours d'eau

Arasement de deux obstacles transversaux sur l'Arnon à Saint-Georges-sur-Arnon | Retour d'expérience

Le cloisonnement favorise l’envasement (de l’ordre du mètre par endroits) et le réchauffement des eaux. La qualité de l’eau est également dégradée par de fortes concentrations en nitrates et pesticides. Trois ouvrages constituent un frein à la continuité écologique. Ces ouvrages ont été arasés.Ce projet a radicalement modifié l’aspect de la rivière, qui présente désormais une certaine sinuosité et une alternance de faciès d’écoulement. Les suivis mis en place ont permis de montrer un certain nombre d'aspects positifs pour la reproduction des poissons. Le choix d’une valorisation paysagère (plantation de végétaux au lieu d’une végétalisation naturelle) et les aménagements complémentaires ont grandement contribué à l’attractivité du site.

 

Logo CDR Cours d'eau

Abaissement du déversoir du moulin du Houël sur le Leff | Retour d'expérience

Le Leff est un petit fleuve côtier de Bretagne sur lequel se déroule un certain nombre d’activités nautiques, dont le canoë-kayak. Sur cette rivière, l’ouvrage du moulin du Houël était à l’abandon et gênait la migration des poissons. Ainsi, des travaux ont été entrepris. La hauteur du seuil a été abaissée de plus d’un mètre sur la moitié de sa longueur. Les pierres issues de cette suppression ont été réutilisées pour diversifier les écoulements et créer des zones de rapides pour l’activité de canoë-kayak. Les kayakistes ont révélé être très satisfaits de ces aménagements qui ont facilité l’activité et favorisé des zones de rapides pour la pratique.

 

Logo CDR Cours d'eau

Suppression d'une digue d'étang en barrage sur un affluent du Petersbach | Retour d'expérience

Le plan d'eau induit un réchauffement des eaux en aval et fait obstacle à la continuité écologique, ce site est alors choisi comme chantier pilote dans le cadre du projet Interreg "optimisation du rôle de la forêt dans la protection des ruisseaux et des zones humides". Le chantier s'est déroulé en plusieurs phases : vidange de l'étang, pêche de sauvetage, dérivation provisoire du cours d'eau, reprofilage en pente douce, suppression de l'ouvrage de répartition.Cette restauration a permis la reconnexion de 1400 mètres de cours d'eau. Les résultats de la pêche électrique post travaux montrent une recolonisation de l'amont.

Logo CDR Cours d'eau