Site français  Site anglais

inondation

Restauration de la continuité écologique du Giffre et travaux de confortement des digues de Marignier | Retour d'expérience

Travaux réalisés dans le cadre du contrat de rivière Giffre et Risse : conforter les digues de la commune et rétablir la continuité écologique sur un ouvrage de 1,8 m. L'ouvrage a été détruit, à la place de celui-ci se trouve une nouvelle rampe à enrochement.  L'objectif étant de permettre la remontée de la Truite fario, du Chabot et de l'Ombre commun.

 

Logo CDR Cours d'eau

Aménagement de la franchissabilité piscicole sur le seuil des Pompiers au centre de Charlieu | Retour d'expérience

Seuil situé en zone urbanisée soumise au risque inondation, le syndicat a veillé à ne pas augmenter les niveaux d'eau. Par ailleurs, situé en zone touristique à proximité de monuments classés, l'aménagement a nécessité un soin particulier en termes d'insertion paysagère. En conséquence, une passe à poissons a été créée en plus des enrochements nécessaires à la reconstruction du seuil.

 

Logo CDR Cours d'eau

Travail d'adaptation à la continuité écologique au seuil du moulin de Chizé sur la Boutonne | Retour d'expérience

Suite à la rupture du seuil du moulin Chizé par une crue en 2010, le Syndicat mixte du Bassin de la boutonne a procédé au projet de réalisation d'une rampe en enrochement à la place du déversoir effondré puis à l'aménagement du canal d'amenée au moulin conserver un minimum d'eau en période d'étiage.  De plus, le projet a permis de retrouver une attractivité paysagère du canal d'amenée en centre-bourg,

 

Logo CDR Cours d'eau

Aménagement d'un moulin en faveur de la continuité écologique et de la prévention des inondations sur la commune de Condat-Sur-Vienne | Retour d'expérience

Le site impactait la continuité écologique et était soumis à des inondations. Le propriétaire n'utilisant plus la force motrice de l'eau a choisi la solution optimale pour rétablir la continuité écologique : l'effacement de l'ouvrage et le comblement du bief. Plusieurs bénéfices ont pu être tirés de ces travaux notamment une revalorisation de l'aspect paysager.

Logo CDR Cours d'eau

Travaux de renaturation et d'amélioration des écoulements du ruisseau de la Sagne | Retour d'expérience

le Syndicat Célé - Lot médian a des travaux le 28 août 2018, avec pour objectifs de limiter les débordements de la Sagne en période de crue et de renaturer le cours d’eau en amont du bourg. La Sagne a alors été remise dans son ancien lit. Un champs d'expansion de crue a été créé. Ces opérations ont permis de retrouver une capacité du lit de la Sagne plus importante et donc permettre le passage d’un plus gros volume d’eau en période de hautes eaux.
Les travaux ont été réalisés sur un linéaire total de 380 ml.

Logo CDR Cours d'eau

Restauration de la continuité écologique par remise de la rivière de Poix dans son talweg d'origine à Poix-de-Picardie | Retour d'expérience

Sur la commune de Pois-de-Picardie, deux seuils sans usages sont infranchissables. Ils ont de nombreuses conséquences sur système écologique et l'hydromorphologie du cours d'eau. La rivière Poix a fait l'objet d'un programme d'actions pour lutter contre les inondations. L'action de remise du cours d’eau dans son lit d’origine est privilégiée. Le passage du cours d’eau sur les parcelles communales est également bien accepté par la commune et l’AAPPMA, qui voient dans cette opération une valorisation des terrains (création d’un lieu de promenade) et du site de pêche. Les travaux ont permis de replacer le cours d’eau dans son fond de vallée, de restaurer la continuité piscicole de la rivière de Poix sur 2,1 km grâce au contournement des deux ouvrages, d’améliorer le transit sédimentaire et de restaurer les habitats sur 450 m.

 

Logo CDR Cours d'eau

Effacements des barrages de l'Enfernay et de Maisons-Rouges sur l'Orne à Saint-Rémy, Saint-Lambert et Clécy | Retour d'expérience

Le barrage de l'ancien moulin de l'Enfernay a eu plusieurs usages. C'est à la suite des intempéries de 1999 que l'activité hydraulique a cessé définitivement. Bloquant la dynamique du transport solide, ce barrage devient un obstacle majeur à la circulation de la lamproie marine, du saumon atlantique, de la truite de mer et de l’anguille. Il ferme l’accès aux habitats de reproduction et de croissance de l’amont du barrage de Maisons Rouges, seuil situé 1400 m à l'amont du premier.  Cet ouvrage est par ailleurs dégradé, faute d'entretien. Il gêne toutefois la navigation des canoës et des kayaks et les embâcles ont tendance à s’y accumuler. Une série de travaux est mise en place. Les travaux ont restauré la continuité écologique de l’Orne sur 5,5 km. Cette opération a aussi facilité et sécurisé le passage des canoës et des kayaks, bénéfique à l'économie touristique locale.

 

Logo CDR Cours d'eau

Effacement du seuil des Brosses sur le Soanan | Retour d'expérience

Le seuil des Brosses, haut de 2,2 m, est un ouvrage hydraulique ancien qui permettait d’irriguer les cultures et prairies riveraines, via un bief. La retenue formée par le seuil est complètement engravée et colmatée en surface par un dépôt de sédiments fins. 2009. La solution d’effacement total est retenue au détriment de l’équipement (pour des raisons de coûts et d’absence d’usage) et de l’arasement (parce que le site ne présente pas de risque d’érosion régressive dommageable). L'effacement du seuil a permis de rouvrir 2,5 km de cours d'eau et de zones de frayères potentielles pour la truite fario.La libre circulation des espèces piscicoles et des sédiments est rétablie entre cette partie du Soanan et l'Azergues.

 

Logo CDR Cours d'eau

Retour de la Fontenelle dans son lit d'origine à Saint-Wandrille-Rançon | Retour d'expérience

Malgré l’envasement important du bief, la Fontenelle présente des habitats intéressants et abrite notamment des populations d’anguilles et de truites fario.En 1999 et 2000, deux crues centennales successives atteignent rapidement des débits importants. Le cours d’eau est remis dans son lit naturel sur 1 200 m et les berges sont retalutées en pente douce. L’ouvrage présent sur le bief est supprimé. Grâce à cette remise en fond de talweg, la moitié du lit de la Fontenelle a retrouvé son ancien lit. Les analyses des pêches électriques de 2011 montrent une recolonisation du secteur par la truite fario. La suppression de l’ouvrage a permis la recolonisation de l’anguille sur l’ensemble du linéaire restauré. Deux lamproies fluviatiles ont également été observées en plein fraie, tout comme plusieurs lamproies de Planer en 2013. La faune d’invertébrés benthiques a rapidement recolonisé le site.La réussite de ce projet repose en partie sur l’animation importante réalisée par le SMBVCS.

 

Logo CDR Cours d'eau

Effacement partiel du seuil Cros sur la Dunière | Retour d'expérience

Au total, 73 seuils sont dénombrés sur le bassin, dont 32 sont infranchissables pour la truite.Le seuil du Cros, d’une hauteur de 1,29 m, est totalement infranchissable par la truite.L’ouvrage a été arasé. L’arasement du seuil de Cros a permis de rétablir la continuité sur un tronçon de 3,7 km de long.Cette opération pilote pour le Sicala est l’une des premières opérations d’arasement réalisées sur le bassin versant. Elle a, par la suite, servi d’exemple pour quatre autres réalisations d’effacements d’ouvrages sur le bassin.

 

Logo CDR Cours d'eau