Site français  Site anglais

[Migration en cours] Suivez chaque semaine le voyage remarquable des bécassines !

Date de publication
03/05/2021
Balise-becassine-marais_Vol-Landry_Boussac2018

Comme chaque début de printemps depuis 2017, dans le cadre d’une étude menée par l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Club international des chasseurs de bécassines (CICB), des bécassines des marais viennent d’être équipées de balises GPS/Argos. L’objectif de ce projet est d’étudier la migration prénuptiale de l'espèce et d’identifier ses zones de nidification.

(L. Boussac, 2018)

Des trajets migratoires nocturnes de plus de 4000km !

Une espèce migratrice discrète

La bécassine des marais passe souvent inaperçue, avec son long bec et son plumage brun chamois. Elle est pourtant commune en hiver dans les zones humides de France.
Cet oiseau limicole migrateur niche principalement en Europe Centrale, en Scandinavie et en Russie européenne. Il passe ensuite l’automne-hiver sur toute la façade Atlantique, jusqu’au Maghreb, voire en Afrique Centrale.

Projet Balise, migration 2020 (extrait de la carte)
Projet Balise, migration 2020 (extrait de la carte)

Des milliers de kilomètres la nuit pour aller faire son nid

Plus de 130 bécassines ont été équipées de balises sur différentes zones humides de métropole (Ouest, Nord-Ouest, Centre, Massif central, Sud-Est, Est) pour détecter d’éventuelles différences sur les parcours migratoires et les zones de reproduction.

Les premiers résultats montrent que les bécassines partent en migration entre fin mars et début mai. Elles filent vers le nord et le nord-est, en direction de leurs zones de nidification. Il semblerait qu’elles ne migrent que la nuit. Durant la journée, elles se reposent et reprennent des forces. Les oiseaux équipés en France se reproduisent majoritairement en Russie, mais aussi en Scandinavie. De nombreuses bécassines s’installent très au nord, au-delà du 60e parallèle, dans des zones où elles n’arrivent qu’en juin à cause du froid. Les distances parcourues peuvent être importantes et certains oiseaux n’hésitent pas à franchir l’Oural pour se reproduire en Sibérie Occidentale à plus de 4000 km de leur lieu de capture !

Suivez la migration 2021 !

Cette carte dynamique est actualisée chaque semaine ici et sur la page du projet Balise. Vous trouverez sur cette page la carte finale des trajets 2020.

À noter : cliquez sur un point pour afficher la date et l'heure du relevé de position transmis par la balise. Vous pouvez également changer de fond cartographique et sélectionner telle ou telle balise en cliquant sur l’icône présente en haut à droite de la carte.

Le projet Balise s'appuie sur un réseau structuré

LacherBecassine-gpsArgosGironde_ SebastienDelahodde-2020-02
Lâcher de bécassine avec balise, Gironde, fév. 2020, S. Delahodde

Le réseau Bécassines utilise différents outils de suivi

En France, le réseau Bécassines, piloté par l’OFB, étudie cette espèce bien présente en métropole. Il réalise notamment la pose de près de 2 000 bagues chaque année. Ce réseau constitué de professionnels (OFB, FDC) et de bénévoles compte 150 bagueurs accrédités répartis sur tout le territoire national.

Ce travail permet de suivre les paramètres démographiques de cette espèce chassée. Néanmoins, les trajets migratoires et les zones précises de nidification restent peu connus, d'où le projet Balise.

Le suivi par balises GPS/Argos

Avec 31 nouvelles balises déployées en 2021, ce sont plus de 130 oiseaux qui ont été équipés de GPS miniatures d’environ 4 grammes depuis 2017. Les bécassines sont suivies précisément et localisées tous les 2 jours durant leur migration prénuptiale vers leurs zones de reproduction. Ces balises permettent de délivrer une soixantaine de localisation et de savoir en temps réel où elles sont.

Aller plus loin

Le bilan de la migration 2020 vient d'être finalisé. Il est disponible ci-dessous, ainsi que sur la page du projet avec les précédents rapports annuels et la carte finale de migration 2020.

Étude de la migration prénuptiale des Bécassines des marais - Projet Balise | Page éditoriale

Depuis 2017, le projet Balise a pour objectifs l’identification des zones de reproduction des Bécassines des marais hivernant en France et l’étude du déroulement de leurs migrations. Ce projet est mis en oeuvre par l’Office français de la biodiversité - OFB (et auparavant l'Office national de la chasse et de la faune sauvage - ONCFS) et le Club international des chasseurs de bécassines - CICB.

Becassines-marais-Balise