Site français  Site anglais

Oiseaux migrateurs : coopérer pour suivre les populations jusqu’en Afrique

 Canards en vol.jpg

Beaucoup d'espèces d'oiseaux migrateurs ne séjournent qu'une partie de l'année en France. Elles se reproduisent en Eurasie et hivernent plus au sud, y compris en Afrique. Assurer leur gestion et leur conservation nécessite de fait une coopération et des programmes internationaux.

Canards en vol au sud du Tchad :
sarcelles d’hiver (Anas crecca), sarcelles d’été (Spatula querquedula), dendrocygnes veufs (Dencrocygna viduata), (OFB).

Le suivi des oiseaux migrateurs encadré par 2 accords internationaux

La Directive européenne (2009/147/CE) du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages - aussi appelée Directive Oiseaux - ne s'appliquant qu'aux 27 états membres, un instrument plus adapté au niveau biogéographique était nécessaire.

C’est ainsi que l'Accord pour la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA), établi en 1995, est aujourd’hui ratifié par 81 pays (sur 120 potentiellement concernés), dont la France et une majorité des pays africains où des millions d’oiseaux européens hivernent. Comme pour la Directive Oiseaux, sa réglementation s’impose aux pays contractants.

Ces deux accords basent préférentiellement leurs réglementations évolutives sur les données quantitatives disponibles. En mettant en œuvre des programmes internationaux en Afrique, l’OFB contribue à combler des lacunes de connaissances nécessaires à l’application de ces accords pour la conservation des oiseaux migrateurs, les facteurs limitants de cette connaissance émanant surtout de régions non-européennes.

Une coopération pérenne avec les acteurs africains

Afin d’appuyer le Plan d’action pour l’Afrique de l’AEWA adopté en 2012 et de contribuer aux suivis des oiseaux migrateurs en Afrique, le ministère français en charge de l’environnement a créé une Unité de soutien technique (UST), aujourd’hui composée de personnels de l’institut de recherche de la Tour du Valat et de l’OFB.

 Observateur Soudan.jpg

Pour répondre à sa mission, l’UST mène différentes actions :

Exercice pratique d'observation dans une zone humide du centre du Soudan (OFB).

En savoir plus

En vidéos

Outils disponibles

Actualités

Bibliographie

Publications scientifiques

Sayoud MS, Salhi H, Chalabi B, Allali A, Dakki M, Qninba A, El Agbani MA, Azafzaf H, Feltrup-Azafzaf C, Dlensi H, Hamouda N, Abdel Latif Ibrahim W, Asran H, Abu Elnoor A, Ibrahim H, Etayeb KS, Bouras E, Bashaiman W, Berbash A, Deschamps C, Mondain-Monval JY, Brochet AL, Véran S & Defos du Rau P 2017 The first coordinated trans-North African mid-winter waterbird census: The contribution of the International Waterbird Census to the conservation of waterbirds and wetlands at a biogeographical level. Biological Conservation, 206: 11-20.

Suet, M., Lozano‐Arango, J. G., Defos Du Rau, P., Deschamps, C., Abdalgader Mohammed, M. A., Elbashary Adam, E., Mohammed Eldegair, E., Elmakki Ali Elbadwi, M., Mohammed Hashim, I., Kirrem Kpoore, N., Adam Mohammed, M., Mohammed Ibrahim Bihery, M., Essa Abdallah Adam, M., Pineau, O. & Mondain‐Monval, J.Y. 2020 Improving waterbird monitoring and conservation in the Sahel using remote sensing: a case study with the International Waterbird Census in Sudan. Ibis.

Dakki, M., Robin, G., Suet, M., Qninba, A., El Agbani, M.A., Ouassou, A., El Hamoumi, R., Azafzaf, H., Rebah, S., Feltrup‐Azafzaf, C. and Hamouda, N. Abdel Latif Ibrahim W, Hosni,H. A., Amr A. E.,aitham I., Khaled E., Essam B., Almokhtar S., Ashrof G., Bakar M. H., Mohamed S. S., Nadjiba B., Dami L., Deschamps C., Gaget E., Mondain-Monval J-Y., Defos du Rau P., 2021. Imputation of incomplete large‐scale monitoring count data via penalized estimation - Methods in Ecology and Evolution - Wiley Online Library

Ouvrages

L'unité de soutien technique à l'initiative africaine de l'AEWA - Bilan et perspectives 1ère phase 2013-2015 - 2015 (pdf)

Le suivi des oiseaux d’eau dans trois grandes zones humides sub-sahariennes - 2008 (pdf)