Site français  Site anglais

Enquête Limat : dénombrer les limicoles et anatidés nicheurs de France

Dernière mise à jour
 2021_Enquete_LIMAT_Grand-Gravelot-Juv_Philippe Poiré
Grand Gravelot juvénile (Philippe Poiré)

L’enquête Limat a pour but d’estimer les effectifs nicheurs des différentes espèces d’anatidés et de limicoles sur le territoire métropolitain, soit près de 45 espèces. Ce suivi lancé au printemps 2021 conjointement par l’OFB et la LPO sera réitéré tous les 6 ans pour permettre le rapportage des effectifs au niveau européen.

Tous les six ans, dans le cadre de la Directive Oiseaux, les états membres de l’Union Européenne doivent rapporter le nombre d’oiseaux nicheurs présents sur leur territoire.

À l’exception de certaines espèces très localisées et bien suivies, la France ne disposait pas jusque-là d’information précise pour la plupart des oiseaux d’eau que sont les limicoles (petits échassiers) et les anatidés (canards, oies, cygnes). Les données transmises à l’Europe se basaient donc sur l’extrapolation d’enquêtes locales et du dire d’expert, parfois très imprécis.

Pour pallier ce manque, l’OFB (unité Avifaune migratrice de la Direction de la recherche et de l’appui scientifique) et la Ligue pour la protection des oiseaux ont mis en place, à partir de 2021, l’enquête Limat qui vise à évaluer la taille des populations nicheuses de limicoles et d’anatidés en France.

Un protocole basé sur 2 types de prospections

Prospection de tous les sites de reproduction pour les espèces rares, localisées et/ou bien suivies

Pour certaines espèces rares et localisées, comme le Courlis cendré ou le Gravelot à collier interrompu, l’enquête repose sur les suivis déjà existants.

Concernant l’Œdicnème criard, extrêmement difficile à détecter durant la reproduction, un protocole spécifique recense les regroupements postnuptiaux.

Prospections par maille d'échantillonnage pour les autres espèces

 2021_Enquete_LIMAT_Cane colvert_Philippe Poiré
Cane Colvert et ses canetons (Philippe Poiré)

Pour les 26 autres espèces, un protocole reposant sur des mailles échantillons de 500 mètres de côté positionnées au sein des habitats de zones humides (marais, fleuves, lacs, gravières, salines...) favorables à la présence des espèces visées, a été développé par l’unité Données et appui méthodologique de la Direction de la surveillance, évaluation, données de l’OFB.

Au total, 2850 mailles, réparties à travers le pays, ont été tirées ; des mailles que les observateurs parcourent à 3 reprises au printemps - début avril, début mai, début juin - en enregistrant la position de tous les limicoles et anatidés nicheurs, à l’aide d’une application dédiée. Les mailles à prospecter sont partagées entre les associations de protection de la nature partenaires et les services de l’OFB, en particulier près de 400 agents issus des services territoriaux. En fonction des partenariats locaux, d’autres organismes, tels que des fédérations départementales des chasseurs, des collectivités, des réserves naturelles, sont également mobilisés.

 2021_Enquete_LIMAT_CarteMailles.png

Campagne 2021-2022

Lors de cette première édition, les 2850 mailles seront suivies soit au printemps 2021 soit au printemps 2022. Plus de la moitié des mailles ont été échantillonnées dès 2021, conduisant au recensement de près de 75 000 oiseaux (voir la carte).

Localisation des mailles prospectées dans le cadre de l’enquête Limat au printemps 2021, indiquant le nombre d’oiseaux recensés.

C’est à l’issue du 2e passage, à la fin du printemps 2022, que les estimations de tailles de populations nicheuses seront réalisées et publiées ; elles pourront alors être utilisées pour le rapportage à la Commission européenne. L’enquête sera ensuite renouvelée tous les 6 ans sur un nouvel échantillon de mailles.

 

Vidéo de présentation

En savoir plus

Site Faune France : présentation détaillée de l’enquête, des protocoles et des coordinateurs locaux