Site français  Site anglais

Gestion nationale

L’anguille européenne et l’esturgeon européen disposent de leur propre plan national de gestion. Cet effort de gestion des espèces amphihalines à l’échelle nationale a été renforcé en 2010 par l’adoption de la Stratégie nationale de gestion pour les poissons migrateurs – StraNaPoMi.

En 2020, Le ministère de la transition écologique et le ministère de l’agriculture et de l’alimentation ont confié à l’Office français de la biodiversité l’élaboration d’un plan national en faveur des migrateurs amphihalins (PNMA). Le plan donnera une vision globale de l’état et des pratiques de gestion de l’ensemble de ces espèces et complètera les dispositifs de gestion existants en les accompagnant au moyen d’actions opérationnelles de niveau national. Ces actions, activant le lien entre biodiversité, milieux d’eau douce et milieux marins, viseront des résultats concrets et réalisables dans des délais fixés avec des responsables et des moyens identifiés

Sommaire :   StraNaPoMi   Plan Anguille   Plan Saumon   Plan Esturgeon

StraNaPoMi

La Stratégie nationale de gestion pour les poissons migrateurs vise à préserver et restaurer les principales espèces amphihalines en s’efforçant de concilier ses actions avec les activités économiques associées. A travers quatre axes de stratégie - préservation et restauration des populations et de leurs habitats ; rénovation de la gouvernance de la politique de gestion des espèces, renforcement de l’acquisition des connaissances, du suivi et de l’évaluation ; développement du partage d’expériences, de la communication et de la formation autour des problématiques associées aux migrateurs - et 22 orientations, elle renforce les mesures de gestion déjà existantes.

Les poissons migrateurs amphihalins, les grandes orientations de la stratégie nationale de gestion
Ministère en charge de l’écologie - 2011
Cette plaquette présente la stratégie nationale pour les poissons migrateurs, ses axes de stratégie et orientations correspondantes après un rappel du contexte de sa mise en place.
 

Gestion des poissons migrateurs : mise en œuvre de la StraNaPoMi
Onema - 2012
Le n°12 des Rencontres de l’Onema revient sur le séminaire technique, des 2 et 3 mai 2011qui a permis aux différents services de l’État concernés de se familiariser avec les nouvelles orientations politiques de la StraNaPoMi.
 

Plan de gestion Anguille

Face au déclin inquiétant de la population d’anguilles européennes, la Commission européenne a publié en septembre 2007 un règlement qui institue des mesures de reconstitution du stock d’anguilles et impose à chaque État membre de soumettre un plan de gestion de sauvegarde de l’espèce. Les mesures du plan français portent sur les types de pêcheries, les obstacles à la circulation des anguilles, le repeuplement, la restauration des habitats et les contaminations. consultez la page OFB dédiée au PGA.
 

rencontre ang 21 Plan de gestion et réseaux de suivi – Après dix ans d’efforts, il faut (toujours) sauver l’anguille européenne
OFB - 2021
Synthèse de journées techniques organisées en novembre 2020, ce document fait le bilan sur 10 ans de suivi du plan de gestion de l’anguille (acteurs, données), sur la situation de l’espèce et les perspectives d’avenir.

 

Réseaux spécifiques, rivières index : une collecte de données sans précédent
AFB – 2017
Compte-rendu de deux séminaires techniques organisés en 2016, ce document destiné aux acteurs impliqués dans la connaissance et la sauvegarde de l’anguille présente les travaux réalisés et en cours sur la thématique : estimation des stocks, suivi des montaisons, des dévalaisons et de l’échappement, ou gestion des données.

 


Règlementation relative à la gestion et à la pêche de l’anguille
AFB
Cette page rassemble les décrets et arrêtés relatifs à la gestion et à la pêche de l’anguille en France.

 

 

 

Journées anguilles 2015 du Grisam : la sauvegarde de l’anguille européenne au milieu du gué
Onema - 2016
Ce document, synthèse de trois journées d’information et de débat ayant eu lieu en 2015 sur l’anguille européenne, fournit un panorama de l’état des stocks et des efforts déployés pour leur sauvegarde : actions de repeuplement, comportement des anguilles jaunes face aux ouvrages, outils de modélisation utilisés ou encore actions restant à mener sont présentés.

 

Plan Saumon

Pour répondre aux recommandations émises par la NASCO, qui s’appuient entre autres sur les travaux du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM), la France a élaboré un plan français de préservation du saumon qui a été validé en 2020. Ce plan sera révisé courant 2024 et détaillera les mesures à prendre concernant les pêcheries, la protection et restauration de l’habitat et les actions de repeuplement.Pour toute informations relatives aux rapports de mise en œuvre du plan par la France ou des autres Parties de l’OCSAN/NASCO .

 

Saumon atlantique : pour une bonne gestion des habitats et des salmonicultures de repeuplement
Onema- 2010
Le n°5 des Rencontres de l’Onema revient sur le colloque des 21 et 22 octobre 2009. Ce colloque, s’inscrivant dans le cadre du plan français pour la mise en oeuvre des recommandations de la NASCO, a contribué à l’élaboration de la stratégie nationale pour la gestion des migrateurs amphihalins. Pour en savoir plus consultez les actes du colloque.

 

La France a reçu l’OCSAN en juin 2014.

Plan National d'actions Esturgeon

Classé "en danger critique d’extinction" sur la liste rouge mondiale des espèces menacées de disparition, la situation critique de l’esturgeon européen a conduit le comité permanent de la convention de Berne à adopter un plan d’action pour sa conservation et sa restauration en 2007. Ce plan implique l’ensemble des pays signataires couvrant l’aire de répartition - historique et actuelle - de l’esturgeon européen, dont la France . Deux plans d’actions ont ainsi qui a été élaborés en faveur de l’espèce: un plan national d’actions pour l’un pour la période 2010-2015, l’autre pour la période 2020-2029.

plan esturgeon 2018Bilan du Plan national d’actions pour la sauvegarde de l’esturgeon européen (PNA 2011-2015)
MIGADO et DREAL Nouvelle-Aquitaine- 2018
Ce document présente un condensé des principaux résultats des actions menées entre 2011 et 2015 pour chacun des 4 axes du plan national d’actions.

Plan national d’actions en faveur de l’esturgeon européen 2011-2015
Ministère en charge de l’écologie - 2011
Déclinaison du plan international de conservation et de restauration, le plan national d’actions complète les dispositifs législatifs et réglementaires déployés pour la protection de l’esturgeon.
 


Arrêté du 20 décembre 2004 relatif à la protection de l’espèce Acipenser sturio
L’arrêté interministériel du 20 décembre 2004 fait suite à l’arrêté du 25 janvier 1982 qui interdit la pêche et la vente de l’esturgeon européen en France. Il étend cette protection aux habitats particuliers de l’espèce en interdisant leur destruction et leur dégradation.
 

Sturio
Sturio
Ce portail d’information, consacré à l’esturgeon européen, vise à porter à connaissance de tous publics l’état des savoirs sur cette espèce et les initiatives entreprises pour sa conservation. Une lettre d’information, Infomail Sturio, a été développé dans le cadre de l’animation du plan national.

German Action Plan for the conservation and restoration of the European Sturgeon
Federal Ministry for the Environment, Nature Conservation and Nuclear Safety - 2010
A l’instar de la France, l’Allemagne a mis en place un plan d’action Allemand pour la conservation et la restauration de l’esturgeon européen en 2010.

 

Le cas des espèces diadromes ultra marines

Chaque DROM a ses spécificités et le Plan National en faveur des migrateur amphihalins (PNMA) en cours d’élaboration a vocation à formuler des propositions d’actions spécifiques à ces territoires en faveur d’une meilleure gestion de ces espèces et du continuum terre-mer.

Étude des traits de vie des migrateurs dans les DOM – Acquisition de connaissances sur les espèces, Antilles et Guyane françaises
MNHN, Onema – 2015
Ce rapport présente des connaissances sur les traits de vie de certaines espèces diadromes des DOM insulaires et de Guyane en réponse à l’orientation n°11 de la Stranapomi.