Site français  Site anglais

Plan national en faveur des migrateurs amphihalins (PNMA)

Le ministère de la Transition écologique (MTE) et le ministère de l'Agriculture et de l'alimentation (MAA) ont confié à l'Office français de la biodiversité (OFB) l’élaboration d'un plan national en faveur des poissons migrateurs amphihalins. Initiée en 2020, la démarche repose sur une co-construction impliquant les administrations concernées et les parties prenantes. Elle devrait aboutir sur un plan approuvé fin 2021.

Favoriser les synergies et actions complémentaires

L’objectif du plan national est de donner une vision globale de l’état de conservation et des pratiques de gestion de l’ensemble des espèces migratrices amphihalines, en tirant le meilleur parti des dispositifs existants en matière de :

  • conservation (PNA esturgeon par exemple),
  • planification (SDAGE, documents stratégiques de façade...),
  • gestion (Plagepomi, plans de gestion anguille et plan d’action saumon...).

Il s'agit de favoriser la synergie de ces dispositifs et de mettre en place des actions complémentaires, en s’appuyant sur le lien entre biodiversité, milieux d’eau douce et milieux marins.

Le projet du PNMA (révision avril 2021)

Calendrier

  • juillet 2020 : lancement de l'élaboration du plan
  • 2022-2027 : mise en œuvre du plan

Quelles espèces sont concernées par le PNMA ?

Les espèces considérées sont les poissons et les macrocrustacés amphihalins présents en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer.

La co-construction en cours

L’élaboration du plan s’inscrit dans une approche de co-construction avec les administrations concernées et les parties prenantes. L’OFB en assure la coordination sous l’autorité conjointe de la direction de l’Eau et de la biodiversité du MTE et de la direction des Pêches maritimes et de l’aquaculture du MAA. Le ministère des Outre-mer sera également associé.

[Restitutions] Élaboration du plan national migrateurs amphihalins | Evénement | -

Dans le but de co-construire le futur plan national en faveur des migrateurs amphihalins (PNMA), 3 rendez-vous ont été proposés aux acteurs de l'État et aux parties prenantes impliqués.

Réflexions sur le Plan national migrateurs amphihalins (PNMA) - Rencontres organisées auprès de l’ensemble des acteurs impliqués de métropole et d’outre-mer - n°80 | Rencontres | mai 2021

L’élaboration du Plan national en faveur des migrateurs amphihalins (PNMA) s’inscrit dans une démarche de co-construction associant l’ensemble des acteurs concernés. C'est dans ce but que différentes rencontres avec les acteurs de métropole et d'Outre-mer se sont tenues de septembre 2020 à mars 2021. Compte-rendu.

 Rencontres80_2021_Migrateurs amphihalins_couv

Premier comité de pilotage élargi - 21/06/21

Réunissant des représentants de l’État, des collectivités, de l’hydroélectricité, de la pêche, de la recherche, des associations de gestion, protection et restauration des poissons migrateurs, des agences de l’eau et des usagers, le 1er comité de pilotage (copil) élargi avait 3 objectifs :

  • faire un point d’étape sur l’avancement du projet et les travaux engagés ;
  • présenter une restitution des propositions d’actions à inscrire dans le PNMA résultant des rencontres ;
  • échanger sur le sommaire du PNMA et les prochaines échéances.

Support de présentation du Copil

Compte-rendu du Copil

Contacts

Marine Porteneuve : marine.porteneuve (a) ofb.gouv.fr
Bénédicte Valadou : benedicte.valadou (a) ofb.gouv.fr