Site français  Site anglais

Réseau Perdrix-Faisan

Plaine agricole_Elisabeth Bro.jpg

Le réseau Perdrix-Faisan assure le suivi des populations de perdrix grise (de plaine), de faisan commun et ponctuellement de perdrix rouge, essentiellement dans le centre-nord de la France. Son but principal est de fournir aux gestionnaires les éléments techniques pour la gestion durable de ces populations.

Les plaines cultivées, principal habitat des espèces suivies par le réseau
(E.Bro/OFB)

 

Le réseau Perdrix-Faisan centralise plusieurs types de données :

  • densité de printemps,
  • succès reproducteur,
  • prélèvements cynégétiques,
  • opérations de repeuplement.

Il réalise périodiquement une enquête communale à l’échelle nationale sur le statut et la gestion de ces espèces.

Suivis complémentaires par d'autres réseaux

Espèces suivies

Perdrix grise
Perdix perdix

Faisan commun
Phasianus colchicus

Perdrix rouge
Alectoris rufa

Crédit : Nicolas Bestel Crédit : Clément Bestel Crédit : Laurent Armand
Image
Image
Image

Objectifs et activités

Fournir le cadre technique pour la gestion quantitative et durable des prélèvements cynégétiques

À travers :

  • le suivi local et annuel des populations sur le terrain (densité de printemps, succès reproducteur),
  • des analyses de données complémentaires (estimation et tendance du taux de survie annuel, du pic d’éclosion et du taux de recoquetage).

Assurer un suivi patrimonial des espèces à l’échelle nationale

Un complément d’information est collecté périodiquement via des enquêtes Statut (données de terrain ou dire d’expert). Le questionnaire porte principalement sur l’abondance communale des populations et les modalités de gestion.

 PerdrixGrise_Carte_SuccesReproducteur_2016.jpg

Ces données permettent :

  • d’estimer l’effectif national,
  • de cartographier l’aire de répartition,
  • de dresser un bilan de la gestion des populations.

Complétées des tendances d’évolution des populations, ces données sont utilisées pour répondre à différentes expertises, comme celle demandée tous les 6 ans dans le cadre du rapportage de la Directive européenne dite « Oiseaux ».

Cartographie du succès reproducteur de la perdrix grise en 2016 : la pire année en 40 ans de suivi
(attribuée aux pluies durablement soutenues de fin mai/début juin).

Bancariser les données

La centralisation des suivis des populations dans le cadre du réseau a permis de constituer au fil des années une base de données substantielle. Celle-ci a été largement utilisée dans différents travaux de recherche comme l’analyse de l’impact

  • de facteurs environnementaux (conditions météo, habitat, etc.) sur les paramètres démographiques,
  • des modalités de gestion cynégétique sur les tendances des populations,
  • d’aménagements de l’habitat,
  • pour mieux comprendre certains mécanismes de la dynamique des populations.
 Coq faisan radiopisté - Clement Bestel.jpg

Par ailleurs, plusieurs études de radio-pistage de grande ampleur ont été déclenchées par des inquiétudes concernant l’évolution des paramètres démographiques de la perdrix grise : diminution du taux de survie annuel dans les années 1990 (étude nationale Perdrix grise 1995-1997), succès reproducteur catastrophique de 2008 - étude PeGASE, ou encore l’étude régionale sur le faisan commun.

Coq faisan muni d’un collier radio-émetteur. Cette technique de suivi permet d’étudier les paramètres démographiques et l’occupation de l’espace des individus équipés (Clément Bestel).

Organisation du réseau

Le réseau Perdrix-Faisan est une structure partenariale OFB-FNC-FDC. Il centralise les données de terrain collectées par les professionnels des FDC et de l’OFB – épaulés par de nombreux bénévoles (chasseurs, agriculteurs) – sur un réseau de terrains où les populations de perdrix grise et/ou de faisan commun sont gérées (principalement dans le centre-nord de la France).

À titre d’exemple, en 2017 :

  • les effectifs de perdrix grises ont été comptés sur 1780 communes (513 000 ha recensés) dans 16 départements, et 4612 compagnies ont été recensées, représentant un total de 13027 adultes et 25865 jeunes.
  • pour le faisan commun, ce sont 196 terrains représentant une surface de plus de 1 million d’hectares qui ont été l’objet de comptages.

L’animation technique et scientifique du réseau est assurée par l’OFB. Il analyse les données et édite annuellement un bulletin d’informations "Perdrix-Faisan infos". Il organise également des réunions régionales notamment à l’attention des interlocuteurs techniques départementaux.

Protocoles de suivi des populations

Le suivi des populations consiste à recenser les effectifs reproducteurs au printemps, estimer le succès reproducteur en été, à collecter le nombre d’individus prélevés au tableau de chasse et diverses informations concernant d’éventuels repeuplements.

Protocoles de suivi mis en œuvre dans le cadre du réseau

Indicateur/EspècePerdrix grise / Perdrix rougeFaisan commun
Densité

En milieu ouvert : battue à blanc en fin d’hiver

En milieu fermé (bocage) : prospection des linéaires

À très faibles densités : enquête « agriculteur » au début du printemps

Dénombrement des coqs au printemps
Succès reproducteurÉchantillonnage des compagnies en étéMême protocole que les perdrix

Fiches de données à destination des membres du réseau

Recensements de printemps

Échantillonnage des compagnies

Autres protocoles de suivi

Comparaison de 3 méthodes de dénombrement des perdrix grise et rouge en milieu bocager

Comptage au chant des perdrix grises

L’indice kilométrique d’abondance perdrix grise (IKA)

Mis en œuvre dans quelques département du centre-nord de 1982 au milieu des années 1990, l'IKA a été abandonné dans les années 1990 car il s’est révélé peu satisfaisant pour suivre quantitativement l’évolution des densités.

Comptages de printemps et d’été mis en œuvre dans le cadre du réseau Perdrix rouge

Comptage au percher (fin d’hiver) et par battue (fin d’hiver) des faisans communs

Historique

L’origine de ce réseau remonte à la fin des années 1970 lorsque que le conseiller cynégétique de la région Nord - Bassin parisien de l’Office national de la chasse (ONC) a mis en place une station d’avertissement Perdrix grise destinée à fournir aux chasseurs les éléments techniques nécessaires au calcul des plans de chasse. Il s’agissait en particulier de déterminer un indice annuel de reproduction à partir des observations de compagnies sur des terrains de référence.

Au fil des années, avec le développement de la gestion quantitative des populations de perdrix dans le centre-nord de la France, cette structure partenariale entre l’ONC et les Fédérations départementales des chasseurs (FDC) a évolué, tant dans son organisation que dans ses objectifs et les espèces concernées. Elle a été restructurée en réseau national ONC-FDC en 1985 lors de la création des réseaux de suivis des espèces chassables. Ce réseau a été étendu à la Perdrix rouge en 1988, puis au Faisan commun en 2000.

Depuis le 1er janvier 2020, il est piloté par l’OFB.

Contact

E-mail : reseau.perdrix-faisan (a) ofb.gouv.fr

Publications du réseau

Enquête Statut (2007-2008)

Nouveautés

Perdrix-Faisan infos - Lettre n°29

Cette 29e lettre du réseau Perdrix-Faisan présente le bilan des suivis réalisés en 2020 : suivi des populations de perdrix grise, perdrix rouge et faisan commun, conditions météorologiques, expérimentations et éléments d'expertise.

Perdrix-Faisan infos - Lettre n°28

Le bilan des suivis réalisés par les partenaires avec suivi des populations de perdrix grise, perdrix rouge et faisan commun, conditions météo, expérimentations et éléments d'expertise.