Site français  Site anglais

Eaux littorales de métropole : retour d’expérience du 1er cycle DCE

Données de l'événement
-

Journées "Retour d’expérience du 1er cycle de la directive-cadre sur l’eau (DCE) et son évolution pour les eaux littorales de métropole"

Ces 2 jours ont permis de réaliser collectivement le bilan des travaux menés au titre de la DCE, de tirer des enseignements et dresser les perspectives pour les 10 années à venir.
Scientifiques, gestionnaires et représentants de l’État ont échangé et discuté sur différents aspects avec plus de 100 acteurs rassemblés à Nantes.

Les littoraux (estuaires, lagunes et zone côtière) sont des milieux particulièrement impactés par les activités humaines. Plusieurs textes internationaux, directives européennes et réglementations nationales s’appliquent à ces milieux pour réguler les usages et préserver ou restaurer le « bon état » écologique et chimique des masses d’eau littorales.

Les travaux ont porté sur des questions concrètes.

  • Comment évalue-t-on l’état des masses d’eau (quels indicateurs et méthodes élaborés) ? Avons-nous tous les outils nécessaires au diagnostic de santé du littoral français ?
  • Peut-on éclairer la gestion et conduire la restauration par l’exploitation de ces indicateurs et des résultats de surveillance ? Comment passer du « rapportage » à l’action ?
  • Comment assurer une bonne articulation avec les autres directives en lien avec le littoral (la directive cadre Stratégie pour le milieu marin, DCSMM, directive Habitats, etc.) et mutualiser les efforts ?

Programme et interventions


Jour 1


  9h - Accueil

  Introduction
Les enjeux de la DCE, sa mise en oeuvre et le calendrier de révision; les objectifs du retour d'expérience - Carole Pons (DEB)


Session 1 - Bio-indicateurs et leurs liens avec les pressions

Président : Éric Feunteun (MNHN)

  Discussion : animation par Mario Lepage (Irstea) et Maïa Akopian (AFB)


Session 2 - Paramètres environnementaux : éléments physico-chimiques soutenant la biologie

Président : Philippe Souchu (Ifremer)

Session 3 - Spatialiser le diagnostic : du ponctuel au spatial, modélisation écologique…

Président : Touria Bajjouk (Ifremer) - Introduction

  Discussion animée par Florence Cayocca (AFB) et Jean Prygiel (AEAP)


Jour 2

 

Session 4 - Contamination chimique des eaux littorales

Président : Christine Feray (Ineris/Aquaref)

  Discussion animée par Melina Lamouroux (AEAG) et Olivier Perceval (AFB)

Session 5 - Articulation entre différentes directives et perspectives de la recherche appliquée

Président : Jean Paul Lecomte (Ifremer)


Table ronde animée par Philippe Dupont (AFB) et Jérôme Paillet (Ifremer)

Bilan des enseignements du premier cycle et perspectives d'évolution de nos travaux :

  • pour l'évaluation de l'état des masses d'eau et les indicateurs associés,
  • pour éclairer la gestion et la restauration par l'exploitation de ces indicateurs ou le développement d'autres approches,
  • pour mieux communiquer sur les résultats,
  • pour assurer une bonne articulation avec la DCSMM.

Agences de l'eau : M.  Lamouroux, J. Prygiel, Y. Joncourt, J.-B. Chatelain
Scientifiques : J. Grall, A. Borja, C. Bacher.
F. Cayocca, M. Akopian (AFB)
B. Andral (Ifremer)


      Conclusions du séminaire et suites à donner - Isabelle Terrier (DEB)

    À lire sur le même sujet

    Littoral et directive cadre sur l'eau : bilan d'étape 2007/2017 - n°55 | Rencontres | avril 2018

    Deux journées de retours d'expérience et de prospective, après 10 ans de surveillance des côtes françaises : de quoi partager les réussites comme les manques pour aborder au mieux la décennie qui vient et espérer atteindre le bon état des eaux littorales.

    Rencontres55_LittoralDCE_2018_couv

    Comprendre les milieux estuariens pour mieux les préserver | Page éditoriale

    Soumis à l'influence du fleuve d'une part et de la marée d'autre part, les estuaires possèdent des caractéristiques morphologiques et hydrologiques très variables selon la dominance de l'un ou l'autre de ces forçages naturels, impliquant un fonctionnement écologique spécifique.

    Estuaires / AFB - GIP Seine Laval