Site français  Site anglais

Valorisation & transfert

Contexte général 

Le pôle  produit un volume conséquent  de connaissances sur la caractérisation et le fonctionnement des écosystèmes les milieux lentiques en France, leur vulnérabilité et leur résilience.  Depuis 2009, un investissement important est consacré au transfert  des produits les plus aboutis vers la sphère opérationnelle de ces connaissances, à l’aide de synthèses de connaissances, de guides méthodologiques, de protocoles, de formations ou bien encore d'expertises. Cependant, ces connaissances ne sont pas encore assez bien connues et utilisées par l’ensemble des gestionnaires  des milieux aquatiques (notamment lentiques). Le pôle doit donc progresser dans ce domaine en transformant les connaissances produites au pôle en information utilisable, i.e. validée (quantification et identification des sources d’erreurs), structurée (par lac, par paramètres…), accessible (plate-forme web dédiée), facilitée (générateur de graphiques et de cartographies) et interprétée (e.g. indicateurs DCE pour la transparence ou la Chlorophylle-a).

Cette action est dédiée à la monter en compétence du pôle dans la valorisation et transfert de ses connaissances notamment au travers de l’automatisation de contenus WEB structurés, dynamiques et didactiques (pour les gestionnaires et chercheurs)  favorisant  la compréhension d’une information pour l’aide à la décision. 

L’action est indispensable pour ancrer solidement le pôle (dans sa nouvelle configuration) dans le paysage gestion/recherche des milieux aquatiques.

Enjeux opérationnels 

Une activité de Valorisation et de  Transfert (V&T) efficace est incontournable pour atteindre les différents objectifs opérationnels  que porte le pôle. Pour atteindre ces objectifs, le pôle collecte et génère un volume conséquent de connaissances  issues d'observation, acquises sur le terrain (e.g., réseau de surveillance nationaux ou régionaux), ou provenant de divers traitements (e.g., traitements des séries temporelles d’image satellitaire,  données de modélisation….).
L’enjeu  de cette action est se doter de plateformes informatiques et logicielles permettant de réaliser l’activité V&T de manière facilitée, rapide (non chronophage), efficace,  et standardisée pour les chercheurs, ingénieurs et techniciens du pôle et de ses partenaires, tout en respectant les standards de diffusion des connaissances en vigueur. 

Questions scientifiques 

L’objectif de ce projet « Valorisation-Transfert » pour 2019 est d’identifier les solutions informatiques et logicielles pour l’automatisation  des contenus  d’une plate-forme web qui sera l’interface de diffusion-transfert des connaissances, des outils et des produits  du Pôle. Cette interface accueillera également les produits des partenaires dont les besoins opérationnels comme les applications recherche sont  clairement identifiés (e.g. modélisation de la température des cours d’eau ou des flux de nutriments en partenariat avec Irstea Lyon).
Ces solutions seront mises en place et , par la suite devront pouvoir être gérées par les personnels permanents du pôle ou par du personnel temporaires en fonction des besoins techniques nécessaires à la mise en ligne des futurs outils.
Cette action propose d’abord de construire les briques indispensables à l’atteinte de cet objectif. 
Elle implique tout d’abord l’acquisition ou l’actualisation des compétences diverses dans l’infographie et la visualisation de données (e.g., catalogage, serveur cartographique, gestion de la donnée dans le temps, représentation graphique, exploitation d’une plateforme web de gestion et de diffusion des données, ...) que doivent disposer les personnels du pôle concernés (a minima Nathalie Reynaud,  Thierry Tormos…). 
Il s’agira ensuite d’identifier les solutions informatiques et logicielles : 

  1. les plus adaptées à l’ensemble des productions du Pôle et des partenaires : données brutes ponctuelles, données brutes hautes-fréquences, données spatialisées, données satellitaires, outils de modélisation, résultats des outils de modélisation… ;
  2. les plus adaptées à l’ensemble des utilisateurs cibles de ces données/outils : gestionnaires, association naturalistes, chercheurs, bureaux d’études… ;
  3. facilitant l’activité V&T pour les personnels du pôle (i.e., non chronophage et intuitif) ;
  4. respectant les standards de diffusion de donnée en vigueur.

Enfin un travail devra être réalisé pour définir une infographie des connaissances partagée par l’ensemble des membres  du pôle.
Cette action propose ensuite de mettre en œuvre ces solutions notamment  en priorité sur les produits déjà finalisés (valeur des métriques des indicateurs d’état écologiques, modélisation de la température de surface des plans d’eau, température Landsat) et ensuite tous les autres nouveaux produits de R&D prévus dans la nouvelle programmation 2019 et à prévoir dans les suivantes programmation. 

(Dernière mise à jour : avril 2019)