Site français  Site anglais

Pôle Écla - écosystèmes lacustres

Les écosystèmes lacustres concentrent de forts enjeux pour concilier leurs nombreux usages dans le respect de leur biodiversité remarquable, tant aquatique que terrestre, et de leur fonctionnement écologique.

Présentation du Pôle

Créé en 2009 par 2 structures (Onema et Irstea), le pôle évolue en 2019 et rassemble désormais 3 établissements (OFB, INRAE et université Savoie-Mont Blanc) au sein du pôle Recherche et développement Écosystèmes lacustres (Écla), un consortium scientifique qui réunit en une équipe commune, des agents issus d’établissements publics administratifs dédiés à la reconquête de la biodiversité (OFB) et des agents issus d’établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) qui disposent d’unités spécifiquement dédiées à la recherche en écologie lacustre à l'INRAE (équipes Freshco et Écovea, UMR Carrtel).

Cette mixité doit fluidifier et dynamiser les échanges science-gestion et faire du Pôle R&D Écla le centre de référence national pour la recherche, le développement et l’innovation pour la préservation et la restauration de la biodiversité, du fonctionnement et des services écosystémiques rendus par les milieux lacustres au sens large (lacs naturels, retenues artificielles, étangs, gravières…) face aux changements globaux (en particulier climatiques).

Le Pôle R&D Écla a plus précisément pour objectif :

  • d’identifier les besoins scientifiques et techniques pour la gestion des écosystèmes lacustres,
  • de s’emparer des enjeux prioritaires et
  • d’accélérer la production de nouvelles connaissances et leur transfert vers la sphère opérationnelle. Cette activité de transfert opérationnel des productions scientifiques et techniques (formation, ouvrages, applications informatiques, sites de démonstration, expertise,…) est une vocation fondamentale du Pôle.
Historique
Objectifs et missions

Rôle des partenaires

Le pôle R&D est caractérisé par la mise en commun d’effort de recherche. Chaque structure contribue, avec son personnel (permanent et temporaire) et ses moyens scientifiques et techniques, à toutes les activités (R&D, innovation, acquisition de connaissances, productions de méthodes, tests et sites de démonstration, animation d’acteurs, transfert et expertises). 
En fonction des activités et des sujets, l’une ou l’autre peut : diriger l’activité, y contribuer majoritairement, minoritairement ou pas du tout. La répartition des rôles se fait en fonction des compétences des agents, des ressources disponibles (en particulier matériel scientifique et installations expérimentales) et dans un souci d’efficacité. Un programme d’actions est ainsi élaboré.

Partenaires

Données scientifiques

En construction...

Projet scientifique 2019-2025

Axe 1 - Caractérisation et évaluation de l’état et des trajectoires des milieux lacustres, de leur biodiversité, et de leur fonctionnement

Axe 1.a Caractérisation des milieux
Axe 1.b Caractérisation de la biodiversité
Axe 1.c Caractérisation et évaluation du fonctionnement 

Axe 2 - Effets des grandes causes d’érosion de la biodiversité dans les écosystèmes lacustres

Axe 2.a Surveillance, impact et adaptation au changement climatique
Axe 2.b Espèces invasives

Axe 3 - Réduire, compenser, restaurer les atteintes à la biodiversité

Détails et actions de R&D

Axe 4 - Appuyer la préservation de la biodiversité en Outre-Mer

Détails et actions de R&D

Organigramme et liste du personnel

Organigramme du Pôle mars 2020 (JPG)

Liste du personnel permanent et liens vers leur page perso (HTML, en cours de préparation)

(Dernière mise à jour : septembre 2020)