Site français  Site anglais

Lynx boréal, un félin discret

 

Sommaire

Lynx boréal (Lynx lynx) | Fiche espèce | juin 2020

Le lynx boréal, seul grand félin sauvage présent en France métropolitaine, est une espèce menacée et strictement protégée en Europe. Cette fiche espèce présente la morphologie, biologie, comportement, habitat, répartition géographique et situation, réglementation.

Lynx_14_carte-detection2018_Reseauloup-lynxONCFS

Suivi du lynx - Indices de présence | Page éditoriale

Le suivi des grands prédateurs, tel que le lynx, est particulier dans la mesure où ces espèces sont difficilement observables : elles sont de nature discrète et les individus vivent en faible densité sur de très grands territoires. Leur suivi nécessite de recourir à l’observation de signes de sa présence (les indices).

Suivi du lynx - Analyses et indicateurs | Page éditoriale

Répartition des lynx en France : l'objectif est de suivre l’évolution de la population de lynx sur le territoire français, selon le protocole de suivi extensif opportuniste.
Abondance et densité : l'objectif est de connaître les densités locales de lynx, à l'aide du suivi intensif localisé

Méthode de photo-identification du lynx | Page éditoriale

Les motifs uniques à spot ou à ocelle du pelage des lynx rendent possible une reconnaissance et un suivi individuel sur la base d’images. Il permet de réaliser des estimations d'abondance et de densité locale, sur certains paramètres démographiques, le domaine vital et l'organisation spatiale, les interactions avec les activités humaines ou pour le suivi sanitaire.

Coopération internationale autour du lynx | Page éditoriale

Les grands carnivores évoluent souvent sur des territoires qui s’étendent au-delà des frontières. Leur suivi nécessite donc une coopération entre pays frontaliers, qui passe par l’utilisation de méthodes standardisées. Dans les groupes de travail internationaux auxquels l’OFB participe, cette réflexion constitue la base des collaborations mises en œuvre pour suivre le lynx boréal à l’échelle européenne.

Collisions routières et séquence « Éviter Réduire Compenser » | Page éditoriale

Les collisions routières représentent l’une des principales causes de mortalité du lynx. La prise en compte de cette problématique dans les politiques d’aménagement du territoire est importante pour réduire le risque de mortalité de cette espèce protégée en France et favoriser le développement de ses trois noyaux de populations : les Vosges, le Jura et les Alpes.

Réseau Loup-lynx | Page éditoriale

Le réseau assure la surveillance de la population de loups et de lynx en France. Il vise à obtenir des informations scientifiques fiables et robustes concernant la répartition et les densités de lynx sur le territoire, ainsi que leurs évolutions. Ces données permettent d’éclairer la décision publique en matière de conservation et de gestion de ces 2 espèces protégées.

Nouveautés

Le massif de Chartreuse : une charnière pour la connexion des populations de lynx jurassienne et alpine ?

Les massifs préalpins présentent un habitat favorable pour l’espèce mais fragmenté par des fonds de vallées urbanisés. À la différence des massifs jurassien et vosgien qui possèdent de vastes entités forestières continues, la connectivité entre les massifs forestiers préalpins reste à explorer pour mieux appréhender le statut de l’espèce dans les Alpes.

[Lynx] Bilan 2019-2020 du suivi sur le massif vosgien

Actuellement, la population française de lynx est principalement répartie sur les massifs du Jura, des Alpes et des Vosges. Dans sa dernière lettre d'information, le plan régional d’actions (PRA) Lynx Massif des Vosges diffuse un bilan complet du suivi réalisé par le réseau Loup-Lynx en 2019 et 2020 dans le massif vosgien.

[Lynx] Nouvelles détections en régions Bourgogne et Grand-Est

Depuis les années 1980, le suivi du lynx est assuré à l’échelle du territoire national par un réseau multipartenaires coordonné par l’OFB, le réseau Loup-Lynx. Des indices de présence de l'espèce, dont l’interprétation est parfois délicate, sont régulièrement collectés en dehors des zones historiques que sont les massifs jurassien, vosgien et alpin. Retour sur la période 2018-2020.